Au delà des apparences

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Glass Heart le Mer 29 Sep - 15:27

Ou la la, les nouvelles que Missouri annonce aux frères sont plus que mauvaises.

J'éspère qu'ils arriveront à stopper Lucifer sans qu'il ne leur arrive quelque chose.

Vivement la suite.


avatar
Glass Heart
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND

Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 24298
Age : 41
Localisation : Au Zoo avec mes amis les animaux
Emploi/loisirs : Dessiner et bricoler
Humeur : Hyper fatigué
Frère préféré : Sammy
Date d'inscription : 30/05/2008

http://samdeanwin.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Cristal le Lun 1 Nov - 16:49

Merci beaucoup! Very Happy

Voilà une petite suite!

Un cours silence s'instaura dans la petite pièce puis Dean releva la tête d'un air septique.
- Si ce n'est pas un moyen de buter cette ordure, ne dîtes rien, Missouri! Laissa-t-il entendre, avec amertume.
La médium esquissa une légère grimace.
- Comme je disais, tout à l'heure, ça dépend de quel point de vue on se trouve, déclara-t-elle, pour ma part, je crois qu'on détient une petite chance.
- Qu'est ce que vous voulez dire par là? S'enquit le cadet, en fronçant les sourcils.
La voyante poussa un léger soupir et s'installa sur le fauteuil d'en face.
- Il se trouve que vous faîtes partie d'une des plus grande famille de chasseur qui opère dans l'obscurité depuis des lustres, expliqua-t-elle, des dignes descendants de Sarah et Abrahams.
En entendant ces deux noms, l'aîné se rappela sa conversation avec le prêtre de la petite église.
- Que savez vous d'autre, Missouri? Fit-il, soudainement intéressé.
Il était clair que son vif engouemant pour écouter la voyante, étonna tous le monde, en commançant par son jeune frère. Mais personne ne fit la moindre remarque.
- Abraham avait désigné un des ses fils pour devenir un chasseur qui, à son tour, enseigna ce qu'il savait aux siens, répondit Missouri, jusqu'aux Campbell...
Elle attendit quelques secondes, le temps que cette nouvelle soit bien assimilée par tout le monde puis reprit aussitôt.
- Les Winchester, par contre, ont été choisi, jadis, pour être des receptacles...d'anges.
- Ce qui explique pourquoi le cupidon a tout fait pour que maman et papa soit ensemble, remarqua Sam, quelque peu confus.
- C'est exact! Et seul, les descendants de ces deux familles peuvent entrer en possession du parchemin sâcré.
- Mais bien sûr! Lança Dean, en soupirant, on a le temps de jouer les Indiana Jones alors que des gens meurent!
Missouri le foudroya d'un regard furieux.
- Ne sois pas ironique alors que j'essaie de te faire comprendre qu'il y a, peut-être, une autre solution pour tuer Lucifer!
- Nous avons tout fouillé, Missouri! Déclara le jeune chasseur, et quand je dis fouillé, c'est un euphémisme! On a rien trouvé...pas mème de quoi remplir la dent creuse d'une souris et vous venez nous dire que tout était sous notre nez depuis le début!
- Non, pas sous votre nez! Rectifia la médium, il a fallu des siècles pour que ces informations se perdent pour vous protèger, vous et vos ancêtres.
Dean secoua négativement la tête comme si tout celà n'avait pas d'importance.
- Vous avez parler de Sarah et Abrahams comme cet ange qui n'arrête pas de venir me faire la causette quand ça lui chante, fit-il, maintenant, je sais pourquoi. Ce que j'ignore, c'est comment vous êtes au courant de tout ça.
Missouri fronça les sourcils devant le ton autoritaire du jeune homme mais ne releve pas.
- Je suis médium, au cas où tu l'aurais oublié! Et...depuis que Lucifer est sorti de sa cage...j'ai des visions...
Aprés un autre silence mais plus lourd que le précèdent, Sam se redressa calmement.
- Des visions comme les miennes?
- Pas exactement! Je vois des choses...trés clairement et j'entend une voix qui me dit où je me trouve et ce que je dois faire.
- Ah! Et c'est dans vos visions que cette voix vous a conseillé de venir ici, en conclut Dean, mais...il ne vous ait jamais venu à l'esprit que cette voix pouvait être malsaine!
Missouri le toisa d'un regard mécontent en croisant les bras devant elle.
- Dis donc, monsieur négatif! Je suis née médium avec la possibilité de reconnaître une entité mauvaise ou bonne, rumina-t-elle, oserais-tu dire que je suis une charlatan?
L'aîné poussa un soupir en levant les yeux au ciel.
- Ce n'est pas ce que j'ai dis! Rectifia-t-il, mais il faut admettre que Lucifer ne recule devant rien pour arriver à ses fins. Vous utiliser serait un moyen comme un autre.
- Et bien, je te remercie de ton inquiètude à mon égard mais ce n'est pas le cas, je suis certaine de ce que je vois et entend, assura Missouri, sans se démonter. Je sais que ça peut paraître étrange mais j'ai toujours eu cette impression trés claire d'être lié à votre famille...depuis que votre père est entré, pour la première fois, dans mon cabinet. Il se trouve que nous avons tous un rôle à jouer et j'ai découvert quel était le mien.
Alors que Bobby avait entreprit de ramasser tous les papiers qui étaient tombés sur le sol aprés que Dean ait envoyé le bureau voler, l'aîné se leva pour lui donner un coups de main.
- Donc...vous avez des visions! Fit-il, comme pour faire comprendre qu'il voulait y croire, et que devons nous faire pour trouver ce...
Il se tourna vers la voyante d'un air intérrogateur.
- Parchemin sâcré! Et bien, il existait un monastère où les descendants d'Abrahams venaient y cacher leurs découvertes. La voix a été trés claire la dessus...c'est là bas que vous aurez la réponse.
- La réponse de quoi? S'étonna Sam, le moyen de tuer Lucifer?
- Peut-être!
- Comment ça peut-être? Rumina Dean, en jetant un regard surpris à la médium, quelle réponse?
- Je ne sais pas! J'aimerai vous en dire plus mais, hélàs, je ne peux pas. Je ne suis que la messagère.
Tout le monde tentait de trouver une explication logique à tout celà quand Missouri reprit la parole.
- Vous devez aller à Cut Bank, dans le nord du Montana, fit-elle, en fouillant dans son sac, j'ai noté des coordonnées, c'est là que se trouvait le monastère.
Elle esquissa une légère grimace avant de continuer.
- Il ne reste plus rien de l'endroit mais tout serait, à l'abri, dans les sous-sol des lieux.
Sam prit le papier que lui tendait la voyante et fonça sur son ordinateur pour voir où pouvait bien les mener ces coordonnées.
- Mais...c'est au beau milieu des montagnes! S'étonna-t-il, comment un monastère a-t-il pu être construit dans cet endroit trés reculé?
Ne connaissant pas la réponse à cette question, Missouri haussa les épaules d'un air désolé. Dean se frotta le visage, las de tout celà puis se tourna vers son jeune frère.
- Trés bien, essaie de trouver un itinéraire pour y aller, je vais préparer la voiture, fit-il, en se dirigeant vers la porte, on part à l'aurore. Missouri, je veux tout savoir de vos visions avant notre départ.
Jimmy avança d'un pas vers lui.
- Nous venons avec vous.
L'aîné se retourna d'un trait.
- Pas question! Tu vas rester ici avec Mona, décrèta-t-il, froidement, on a déjà assez de problèmes comme ça.
Le jeune homme fronça les sourcils et vint se poster devant lui.
- Je peux savoir pourquoi, fulmina-t-il, ou c'est simplement que tu ne nous veux pas dans tes pattes!
- Y a de ça aussi! Trancha Dean, avec un sourire forcé.
Avant de laisser le jeune homme répliquer, il tourna les talons et quitta la maison. Furieux, Jimmy ruminait intérieurement.
- C'est trop dangereux! Remarqua Bobby, il essaie seulement de vous protèger.
Le jeune homme leva les bras en guise d'impuissance.
- Mais comment faites-vous? Comment pouvez-vous aimer ce type? Laissa-t-il entendre, il est odieux, présomptueux! Il traite les autres comme de la merde!
- Jimmy! S'indigna sa jeune cousine.
- Tu ne le connais pas, déclara Sam, sur un ton qui se voulait calme, il me semble t'avoir demander de ne pas le juger sans savoir!
Jimmy ne préfèra pas le contrarier pour éviter de recevoir un autre coup de poing.
- Je suis certain que Dean a ses raisons, remarqua le vieux chasseur, pour le moment, ne le provoque pas, mon garçon, parce qu'en colère, tu ne le trouveras certainement pas plus sympathique que maintenant.
Sans protester, Jimmy prit place au fond du salon d'un air boudeur et n'en bougea plus.


Quelques minutes plus tard, Dean revint dans la pièce. Le calme qui y régnait le surpris un peu.
- Que se passe-t-il ici?
- Rien!...Tiens, regarde, j'ai trouvé un itinéraire mais je veux éviter les grandes villes, voilà ce que ça donne! Ca va nous faire un détour assez important mais...
L'aîné se pencha au dessus de son frère et scruta l'écran.
- Ne t'inquiète pas, ça ira trés bien! Déclara-t-il, en lui tapotant l'épaule, je te fais confiance.
Il se releva de toute sa hauteur et, remarquant la mine déconfite de Jimmy, comprit que sa décison ne lui plaisait pas. Contrarié, il pensait, néanmoins, qu'il pouvait lui donner quelques explications.
- Je sais trés bien que ça ne te plaît pas mais, primo, vous êtes notre seul atout, pour les évènements à venir, les personnes que nous seront amenés à rencontrer. Vous, seuls, pourrez nous dire s'ils seront dignes de confiance ou pas. Secondo, vous n'avez pas fait un si grand voyage pour vous mettre stupidement en danger.
- Je suis d'accord avec tes arguments, reconnut Mona, je comprend beaucoup mieux.
Dean se contenta d'hocher la tête en guise de remerciement mais préfèra éviter le regard fuyant de Jimmy. Il grimpa les escaliers et disparut dans le long couloir.


Le soleil était à peine visible que l'aîné vérifiait, une énième fois, le coffre. Missouri leur avait fourni beaucoup plus d'explications sur ses visions, notamment que les ruines du monastère étaient enfouies sous la végétation abondante des lieux. Une issue se trouvait à l'endroit exact des coordonnées qu'elle leur avait donné la veille. C'était peu mais les deux frères ne se laissaient pas démonter pour autant. Ils avaient une chance infime de mettre fin à cette guerre et se devaient de la saisir.
Jimmy s'approcha lentement de la voiture comme s'il hésitait encore. Il était sur le point de faire demi-tour quand Dean se redressa, pressentant une présence derrière lui.
- Qu'est ce que tu veux? S'enquit-il, en refermant le coffre de l'Impala.
- Je voudrais te parler.
- A propos de ma conversation avec Sam, l'autre nuit, je suppose! En conclut l'aîné, laisse tomber!
- Non!
Surpris, Dean fronça les sourcils mais demeura simencieux, attendant patiemment.
- Qui sont Lisa et Ben?
En entendant les noms, Dean se sentit pâlir. Non seulement parce qu'il ne s'y attendait pas mais l'idée de les savoir morts lui faisait beaucoup de mal.
- J'ai connu Lisa quand j'avais dix-huit ans, répondit-il, quand je l'ai revu, il y a deux ans, je pensais que son fils était le mien mais ce n'était pas le cas.
Jimmy le détailla d'un air septique.
- Je ne sais pas mais tu m'as semblé trés affecté par leur mort alors, je pensais que...
- Que quoi? Coupa l'aîné, que je pouvais déjà avoir une femme et un enfant dans ma vie! C'est ça? Oui, honnêtement, j'aurai aimé mais ça, c'était avant...avant Amanda. Les choses ont changé depuis! Mais j'ai quand mème le droit d'être furieux parce que ce salopard les a tué.
- Bien sûr! Je n'ai jamais dis le contraire mais...
- Donc, le sujet est clos! Décrèta Dean, en lui tournant le dos.
Jimmy demeura immobile quelques secondes avant de faire mine de partir.
- Attend!
Dean poussa un soupir puis fit face au jeune homme.
- Je ne sais pas ce qui c'est passé entre ton père et toi et, franchement, je ne tiens pas à le savoir mais...je ne suis pas lui, avoua-t-il, au grand étonnement de Jimmy, je n'ai jamais pensé me remettre en question mais depuis ton arrivée, ça n'arrête pas...je me sens persécuté, épié et ça me gêne! Il y a certaines choses que j'aurai préfèré igoner, crois-moi!
Il fit le tour de la voiture pour ouvrir la portière côté conducteur et fouilla dans une petite boîte pour en sortir une lettre.
- C'est la lettre que ton père m'a laissé, fit-il, en la tendant au jeune homme, je ne sais pas si ça t'aidera de la lire. Peut-être que tu accepteras de voir ton père sous un autre angle.
Jimmy prit le papier comme s'il était fait de sucre, hésitant à le déplier.
- Pourquoi?...Pourquoi tu veux que je connaisse le contenu de cette lettre?
- Arrête de poser autant de question! Lança Dean, mal à l'aise et fais-moi plaisir, lis la plus tard!
Quand il vit son jeune frère sortir de la maison en compagnie de Bobby et Mona, il jeta un rapide coup d'oeil à sa montre. C'était l'heure de partir.
- J'ignore combien de temps nous serons absents, fit-il, mais je compte sur toi pour veiller sur Amanda.
A peine eut-il finit sa phrase qu'il se dirigea vers le perron. Jimmy lui emboîta le pas, encore un peu confus.
- Au moindre problème, vous appelez, ok! Lança Bobby, sans cacher son inquiètude.
- Ok! Répondit Sam, sourire aux lèvres, ne te fais pas autant de bile, Bobby, ça va aller!
- Vous partez à l'aveuglette et sans aide, qui plus est! Bien sûr que je m'inquiète! Avoua le vieux chasseur, en grimaçant, si je n'avais pas tant de choses à faire, je serais venu avec vous.
- Je préfère te savoir ici, à veiller sur ce beau monde, déclara l'aîné, quand à Jimmy, il sait ce qu'il a à faire.
Le jeune homme ne fit aucun commentaire et rangea discrètement la lettre dans sa poche. Missouri apparut sur le seuil de la porte, accompagnée d'Amanda. La voyante descendit les escaliers pour saluer le cadet tandis que Dean rejoignit la jeune femme. Personne n'entendait ce qu'ils se disaient mais leurs gestes en disaient long. Amanda avait noué ses doigts derrière la nuque du jeune homme, le dévorant d'un regard amoureux tandis que celui-ci, remettait soigneusement une mèche de cheveux de sa jeune compagne. S'en suivit un baiser tendre et passionné. Au bout de quelques minutes, le couple se sépara avec regret puis l'aîné arriva à la hauteur de son jeune frère.
- Surtout ne dis rien, fit-il, devant le visage rieur de son cadet.
- Oh mais je n'ai rien dis! Se défendit Sam, en lançant un petit clin d'oeil à Bobby.
- Je peux t'entendre d'ici! Avoua l'aîné, d'un air faussement grognon.
Le cadet ne put s'empêcher d'éclater de rire en suivant son grand frère jusqu'à la voiture.



avatar
Cristal
Ruby
Ruby

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 5850
Age : 51
Emploi/loisirs : Série TV, promenade, lecture, écriture
Frère préféré : Dean, bien sûr!!! Mais j'aime bien Sam!
Date d'inscription : 03/04/2009

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Glass Heart le Lun 1 Nov - 19:28

Toujours aussi génial ta fic ma chère Cristal

J'ai hate de lire la suite.


avatar
Glass Heart
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND

Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 24298
Age : 41
Localisation : Au Zoo avec mes amis les animaux
Emploi/loisirs : Dessiner et bricoler
Humeur : Hyper fatigué
Frère préféré : Sammy
Date d'inscription : 30/05/2008

http://samdeanwin.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Cristal le Ven 19 Nov - 11:37

Merci la miss!

Voilà la suite!

Aprés avoir roulé durant une journée entière et une majeure partie de la nuit, les deux frères arrivèrent enfin à Cut Bank où ils prirent quelques heures de repos bien mérité. Quand ils se réveillèrent, frais et dispo, ils préparèrent le nécessaire pour leurs randonnées qui s'annonçaient plutôt longue vue que les coordonnées les menaient tout droit vers le point le plus culminant de la montagne. Aussi, ils prirent la route aprés leurs déjeuner.
La faune ne les épargnait pas. Autant les branches tombantes qui leurs barraient la route, rendant leur montée encore plus ardue, que les buissons nombreux et épineux qui leurs fouettaient rudement le visage. Les Winchester n'avaient pas marché aussi longtemps depuis l'époque où ils chassaient encore avec leur père, courant à travers bois pour attrapper les chubracabras ou autres créâtures. Au bout d'un instant, Dean laissa tomber le sac qu'il portait et se servir une grande floppée d'eau aant de tendre la bouteuille à son cadet.
- La prochaine fois, je demande à Cas de nous emmener, merde, ce type se ballade d'un bout à l'autre de la planète sans la moindre sueur, c'est déprimant! Lâcha-t-il, en jetant des coups d'oeil autour de lui.
Sam avala sa gorgée d'eau puis s'humecta le cou avec un peu d'eau de la gourde.
- Je reconnais volontier que cette idée me plait, avoua-t-il, avec un petit sourire.
Dean aperçut une petite lueur derrière un amas de plante trés dense. Il s'en approcha et eut beaucoup de mal à écarter la faune resistante.
- Wow!
Derrière ce feuillage trés épais, il pouvait voir la ville de Cut Bank aussi petite qu'une fourmillière mais ce qui l'interpella, ce fut le magnifique lac clair et brillant dont les montagnes reflètaient fidèlement à la surface.
- C'est...
Sam ne put finir sa phrase, tellement ébloui par tant de beauté naturelle.
- Ouais! Comme tu dis! Lança Dean, en repoussant les feuillages dans un geste de dégoùt, c'est une des raisons pour lesquelles cette planète ne doit pas tomber entre les mains de Lucifer.
Il ramassa son sac et le balança sur son dos avant de reprendre la route. Le cadet jeta un dernier regard vers la splendeur qui s'offrait à ses yeux et ne tarda pas à imiter son grand frère.

Le gps annonçait les coordonnées que Missouri leurs avaient donné mais les deux frères ne voyaient rien devant eux. Seuls, les arbres et les buissons épais étaient maîtres des lieux.
- C'est quoi, cette blague? Grogna Dean, en revérifiant encore les chiffres, nous sommes au bon endroit mais il y a comme un gros porblème.
- A qui le dis-tu? Remarqua le cadet, en fronçant les sourcils, il n'y a rien qui ressemble à un ancien monastère ni mème à des ruines quelque part.
Celui-ci posa son sac sur le sol et s'assit sur une vieille souche plantée au beau milieu de l'endroit. Dean baissa les yeux sur son gps puis sur le bout d'arbre verdâtre qui trônait à l'endroit exact des coordonnées.
- Sam!
- Quoi?
- Lève tes fesses et aide moi à bouger ce truc!
Le cadet bondit sur ses jambes et lança un regard étonné à la souche sur laquelle il était assis.
- Tu crois que...
Pour toute réponse, l'aîné haussa les épaules. Sam frappa à plueisuers reprises sur le bout du tronc d'arbre.
- Ca sonne bien le creu pour un morceau de cette taille, laissa-t-il remarquer, en tournant autour de la souche.
- A mon avis, il n'y a plus de racines en dessous ou il n'y en a jamais eu, déclara l'aîné, en retroussant ses manches, ça ne devrait pas poser de problèmes pour le bouger à moins qu'il faut une sorte de mot de passe pour ouvrir.
Sam le dévisagea d'u air surpris.
- Tu te crois dans Ali Baba et les quarante voleurs!
- Quoi! Au point où on en est, plus rien ne m'étonne!
- Je reconnais que tu as raison mais bon, là, ça serait le pompom!
Sans se laisser démonter, les deux frères tentèterent de bouger la souche par tous les moyens possibles. Ce ne fut qu'au bout d'un dernier effort que le bout d'arbre daigna se soulever, laissant place à un trou béant d'où un amas fumée poussièreux en sorti.
- Nous y voilà! Fit l'aîné, presqu'à lui-mème.
Sam sortit les lampes torches et les deux chasseurs attrappèrent les sacs avant d'entreprendre la descente par des escaliers quelque peu usagers.
- C'est solide ce truc, j'espère! Lança Dean, envoyant le faiseau de sa lampe dans toutes les directions de l'endroit sombre.
- De toute façon, on n'a pas trop le choix, déclara Sam, en grimaçant légèrement.
- Exact! Reconnut l'aîné, qui passa le premier.
Aprés une suite de marches qui ne semblaient ne pas en finir, les deux jeunes chasseurs arrivèrent devant un long couloir rempli de toiles d'araignées. Ils le longèrent avec la prudence qui s'imposait puis entrèrent dans un autre couloir plus restreint.
- Tu connais l'histoire de Thésée et le minotaure!
- J'ai vu le film, répondit l'aîné, en continuant de marcher.
- Alors, je suppose qu'on devrait faire pareil, non?
Dean s'arrêta net puis se retourna vers son jeune frère.
- Comment ça?
- Euh..Thésée a une espèce de bobine de fil qui lui permettra par la suite de retrouver la sortie du labyrinthe, expliqua Sam, je pensais que ce serait plus...
- Une bobine de fil! Coupa l'aîné, un air amusé sur le visage, ça existait déjà à cette époque!
- Dean!
- Oh ça va! J'essaie de détendre l'atmosphère et toi tu me fous le bourdon avec ton Thésée, ronchonna le plus âgé, on va tout droit et si on a la chance de trouver ce qu'on est venu chercher, on reprend le chemin inverse...Si tu as meilleure idée, je t'écoute...
Un court silence s'instaura entre eux jusqu'à ce qu'un léger bruit venant de l'autre bout du couloir les forcent à sortir leurs armes. Avec des pas lents et calculés, ils arrivèrent enfin à la fin du petit tunnel puis entrèrent dans ce qui ressemblait à une grande salle. Les deux frères ne communiquaient plus que par des signes qu'eux seuls pouvaient comprendre. Ainsi, Sam passa par le côté gauche alors que Dean prenait le droit, leurs regards scrutant chaque endroit éclairé par leur lampe. Des petits grattements se faisaient entendre un peu partout dans la grande pièce. Soudain, les torches plantées de chaque côté des murs, s'allumèrent les unes aprés les autres comme si elles s'éclairaient sur leur passage. Pris par surprise, les deux jeunes chasseurs relevèrent leurs armes dans toutes les directions pour être prêts à tirer à la vue de l'ennemi. Aprés un silence qui parut une éternité, une forme sortit de derrière une statue.
- Baissez vos armes, messieurs! Elles ne vous seront d'aucune utilité en ces lieux.
Les deux frères firent face à un vieil homme vêtu comme un moine, une barbe longue et blanche descendait négligemment jusqu'à la hauteur de sa poitrine.
- Nous ne sommes pas des pillards, s'expliqua Sam, en montrant distinctement qu'il remettait son arme à sa place.
- Je sais qui vous êtes, laissa entendre le vieillard, je vous attends depuis bien trop longtemps.
Dean fronça les sourcils en détaillant le vieil homme.
- C'est une blague, j'espère! Fit-il, vous n'êtes quand mème pas...
- Absolument...depuis de bien trop longues années, coupa le moine, sous le regard ahuri de l'aîné.
- Et bien, vous ne faites pas votre âge! Lança celui-ci, si toutefois, vous êtes bien humain!
- Dean! S'indigna le plus jeune.
Le moine esquissa un petit sourire.
- Deux hommes aussi diffèrents que le jour et la nuit, l'un croyant, l'autre non et pourtant, frères et trés proches! Décrivit-il, d'un air un peu rêveur, j'avais bien hâte de vous rencontrer!
Un peu mal à l'aise, les deux jeunes chasseurs se jetèrent des coups d'oeil en coin.
- Je ne suis pas humain, continua le vieil homme, aucun homme mème digne de ce nom ne peut vivre autant d'années pour voir le dessein de Dieu s'accomplir. Je m'appelle Galehem, je suis un Erelim.
- Un quoi!
- Un vaillant, choisi par Dieu lui-mème pour le servir. Mon rôle est de vous remettre le parchemin sâcré mais avant, je dois bien m'assurer que vous êtes bien ceux que j'attend.
- Oulala! Comment ça vous assurer? S'offensa Dean, on n'a pas trop le temps de faire mumuse avec vos gadgets.
Son jeune frère le dévisagea d'un regard ahuri.
- Dean! Je trouve normal qu'on soit obligé de prouver notre identité, admit-il, nous sommes venus chercher quelque de trés ancien et surtout précieux.
L'aîné haussa exagèrement les épaules.
- Franchement! Comme si on avait le temps pour ça! Mais c'est bon...puisqu'on n'a pas le choix! Il est où votre truc qu'on en finisse!
Il fit mine d'avancer quand le moine leva le bras pour le stopper dans son élan.
- Ce n'est pas si simple! Dit-il, en se retournant vers l'hotel.
Dean leva les yeux au ciel comme s'il s'était attendu à ce genre de réponse.
- Alors quoi! On va devoir passer des épreuves comme Astérix! Nan mais sérieux! Vous n'imaginez pas ce qui se passe dehors, c'est la guerre!
- Dean! S'il te plaît! C'est déjà assez dur comme ça alors, n'en rajoute pas! Lança le cadet, embarssé devant le moine.
L'aîné préfère se taire mais il fusilla son jeune frère d'un regard mécontent, ne cachant pas ainsi sa façon de penser.
- Trés bien! Capitula-t-il, que doit-on faire?
Le moine les invita à le rejoindre prés de l'hotel tandis qu'il sortait une petite coupe en fer sculptée.
- Faites une entaille dans le creu de votre main et joignez les pour mélanger votre sang, déclara Galehem, ensuite, toujours unies, vos mains doivent saigner au dessus de cette coupelle.
L'aîné poussa un soupir en sortant un couteau.
- Pourquoi j'ai l'impression de commettre une grosse erreur? Fit-il, en entaillant sa paume.
Sam ne tarda pas à l'imiter et leurs deux paumes se collèrent l'une sur l'autre comme deux gamins qui faisaient un pacte de sang.
- Il est important que vos deux sangs soient ensemble avant de couler dans la coupe, expliqua le moine, c'est ainsi que nous pourront être sûr des deux et du fait que vous êtes bien les dignes descendants d'Abraham.
Quelques gouttes de sang commençaient à suinter le long de leur forte poigne et attérrirent dans la petite coupe. Les deux frères observèrent la scène sans vraiment comprendre ce qui devait se passer. Galehem plaça une main au dessus de la coupe et prononça quelques mots dans un dialecte trés ancien. Le sang se mit à frémir comme du lait sur du feu puis devint soudainement bleu trés pâle. Dans un soupir, Galehem semblait plus confiant.
- Je suis bien heureux de faire enfin votre connaissance, mes enfants! Fit-il, enfin, vous êtes tels que je me l'imaginais.
Dean se tourna vers son frère d'un air quelque perdu puis se retourna vers le moine.
- Dois-je comprendre que nous avons passé le test puisque de " messieurs" nous sommes passé à " mes enfants" ?
- Comprenez ma position! Je ne peux pas vous laisser consulter le parchemin sâcré sans prendre certaines précautions.
- Mouais...comment ça consulter? S'étonna Dean, je croyais qu'on pouvait le prendre avec nous!
Galehem secoua négativement la tête.
- Personne, pas mème moi, ne peut sortir d'ici avec tous les objets qui ont appartenu à Abraham et sa descendance. Vous allez devoir trouver la réponse à vos questions dans ces lieux.
Sam se rappela ce que leurs avait dit Missouri. " La voix a été trés claire la dessus...c'est là bas que vous aurez la réponse." Avait-elle dit.
- C'est vous qui avez guidé Missouri avec votre voix! Dit-il, en fronçant les sourcils, comment pouvez vous faire ça sans sortir d'ici?
- C'était le seul moyen de vous avertir sans éveiller les soupçons aux démons, répondit le moine, ils ne sont pas capables de franchir les portes de ces lieux mais Lucifer le peut.
Il marqua une courte pause puis reprit aussitôt.
- Venez avec moi Je vais vous montrer.
Sans attendre, il se dirigea vers une porte en fer forgé qui donnait sur une autre pièce, remplie d'objets et livres en tout genre posés soigneusement sur des étagères de fortune.
- Au fil des années, vos ancêtres ont apporté leurs découvertes, venant de partout dans le monde, expliqua Galehem, des livres, parchemins et mème des incantations qui ont été vérifiées et testées. Mais seules, vos ancêtres et moi-mème ont eu accès à tout ceci. C'était une condition siné qua none d'Abraham.
Le cadet le dévisagea un cours instant.
- Ne me dîtes pas que vous avez connu Abraham? Mais quel âge avez-vous?
Le moine laissa glisser les doigts dans son épaisse barbe tout en adoptant un air embarassé.
- Quelque chose comme ça! Fit-il, comme si le sujet de son âge était tabou.
Dean se tourna vers lui et le détailla de la tête au pied.
- J'espère être aussi gaillard quand j'aurai votre âge, fit-il, sur un ton neutre.
- T'es pas drôle, Dean! Rumina son cadet, un peu de respect quand mème!
Galehem observa silencieusement ces deux jeunes chasseurs se chamailler comme des gamins en prenant le temps de s'asseoir sur un siège en velour rouge.
- Ca va? Demanda Sam, inquièt.
- Oui, c'est que...ça me fait beaucoup de bien d'entendre un peu de monde dans ces lieux si désert.
- Oh!
Le moine se resaisit trés vite et se leva aussitôt.
- Ne touchez à rien! Fit-il, en se dirigeant vers le fond de la pièce à petites foulées, je vais chercher le parchemin sâcré.
Quand il fut assez loin, Dean se tourna vers son jeune frère.
- C'est quand mème incroyable! Murmura-t-il, tenir encore debout avec un âge pareil, ça dépasse l'entendement.
- Je sais mais ce n'est pas une raison pour faire le mariole, rumina le cadet, tu imagines ce qu'à enduré cet homme durant toutes années uniquement pour que deux types comme nous viennent foutre le bordel dans son monde!
Dean leva les yeux au ciel.
- Je t'assure que si j'avais eu vent de sa présence, je serais bien venu avant mais je te ferai remarquer que personne ne sait qu'il est là et encore moins qu'il y vit depuis des lustres. Allez! On s'y met! On perd du temps.
- Euh, on ne doit rien toucher! Lui rappela gentiment son jeune frère.
- Je sais mais je peux toucher du regard, déclara l'aîné, avec un petit sourire en coin.
Il s'approcha des étagères et tenta de chercher quelque chose qu'il pouvait reconnaître alors que Galehem revenait déjà, un long tube noir usager dans les mains. Il retira la capsule lentement comme pour ne pas abîmer l'objet et laissa glisser le papier épais dans sa main.
- Soyez trés prudent!
Sam déplia le papier avec une infinie délicatesse et le posa à plat sur ce qui ressemblait à une table.
- Je ne connais pas cette langue, remarqua-t-il, en levant le regard vers le vieil homme, vous pourriez...
- C'est de l'hébreu! Expliqua Galehem, en se penchant sur le parchemin.
Il toussota légèrement comme pour s'éclaircir la voix puis lu le plus clairement possible.
- Il est écrit: Seul, celui qui protègera son bien le plus précieux aura la protection du Tout Puissant! Il ne doit pas voir le scintillement de l'or, ne doit pas accepter la puissance ni le pouvoir. Aussi pur que l'enfant qui vient de naître, humble comme le serviteur de Dieu, seul ou accompagné de son unique trésor, il sera vainqueur devant le mal et se verra assisté par la main du châtiment.
Il y eu un cours silence durant lequel Galehem scrupta le visage des deux jeunes chasseurs.
- Je ne suis pas plus avancé qu'avant, en conclut Dean, perplexe.
- Pour une fois, je suis d'accord avec toi, reconnut le cadet, mais il faut peut-être lire entre les lignes!
- Ou fouiller ailleurs! Proposa l'aîné, parce que là, j'avoue que je suis complètement largué!
Le vieil homme se tourna vers un petit sablier dont le sable s'écoulait lentement.
- Vous ne pouvez pas resté ici trop longtemps, remarqua-t-il, quelque soit les nobles motivations qui vous poussent, le temps tourne en votre défaveur.
- Je vous demande pardon? S'étonna Dean, en froncant les sourcils, où voulez-vous en venir?
Le moine replia lentement le parchemin qu'il glissa avec la plus grande précaution dans son étui.
- Le temps en ces lieux ne s'écoule pas de la mème façon qu'à l'extérieur, répondit-il, en agitant la main vers le sablier.
- Quoi! Comment ça? S'étonna Sam, en jetant un rapide coups d'oeil à sa montre, nous sommes là que depuis à peine une heure.
- Alors, vous devriez repartir au plus vite, mes enfants, suggèra Galehem, un mois vient de s'écouler dans votre monde.
Les deux frères se regardèrent, sentant leur sang se figer froidement dans leurs veines.
- Mais...c'est impossible! Nous n'avons rien qui puissenous aider, lança Dean, on aurait fait tout ça pour quedal?
Le moine leur tendit le parchemin.
- Tout est là! Fit-il, d'un air navré, je ne peux rien faire de plus.
- Et tout ça? S'énerva l'aîné, tout ces objets! On pourrait peut-être trouver un moyen dans ces trucs, non!
Galehem baissa la tête comme s'il ne connaissait pas la réponse.
- Je suis le gardien de ces reliques sâcrés, avoua-t-il, je connais chacune d'elle dans leur moindre détail et je peux vous affirmer que la seule chose qui puisse vous aider est ce parchemin et son contenu. C'est à vous deux d'en connaître le véritable sens.
Dean poussa un long soupir puis leva les yeux vers le sablier.
- Trés bien! Je crois que nous n'avons plus d'autre option, de toute façon. - Allons-y, Dean! Les autres doivent être morts d'inquiètude, laissa entendre le cadet, en se tournant vers Galehem, merci pour votre aide.
Le vieil homme se contenta d'hocher la tête en guise de réponse. Sans attendre, les deux jeunes chasseurs prirent le long couloir qui menait à la sortie et en peu de temps, se retrouvèrent au pied de la vieille souche qui avait repris place comme s'il n'avait jamais bougé.


avatar
Cristal
Ruby
Ruby

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 5850
Age : 51
Emploi/loisirs : Série TV, promenade, lecture, écriture
Frère préféré : Dean, bien sûr!!! Mais j'aime bien Sam!
Date d'inscription : 03/04/2009

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Glass Heart le Dim 21 Nov - 13:02

Ton chapitre est vraiment très intrigant.

Ainsi les frères seraient les descendants d'Abraham scratch

En tout cas j'éspère qu'il vont réussirent à se débarrasser de Lucifer.

Vivement la suite



avatar
Glass Heart
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND

Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 24298
Age : 41
Localisation : Au Zoo avec mes amis les animaux
Emploi/loisirs : Dessiner et bricoler
Humeur : Hyper fatigué
Frère préféré : Sammy
Date d'inscription : 30/05/2008

http://samdeanwin.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Cristal le Lun 6 Déc - 20:48

Merci la miss!

Voilà la suite!

L'aîné avait ruminé tout le long du chemin, râlant aprés la mauvaise fortune de leur quête ou encore contre le temps qui venait de virer à la pluie. En fait, tout était prétexte pour qu'il sorte de ses gonds. Quands ils arrivèrent enfin à la voiture, Sam se précipita vers les portables.
- Ils sont déchargés, fit-il, déçu, bordel, je suis certain qu'ils ont dû nous appeler des centaines de fois!
- Mouais! Je pense aussi mais le mieux est de reprendre la route immédiatement, décrèta Dean, on rechargera les portables avec les prises de l'allume cigare.
Sans protester, le cadet grimpa dans la voiture et commença par mettre en charge le portable de l'aîné. Si quelque chose de grave c'était produit, Bobby aurait contacté Dean en premier. Aprés plusiseurs heures de routes, l'aîné stoppa l'Impala sur le bas côté de la route.
- Ok! Je crois qu'on peut déjà écouter quelques messages non!
Son jeune frère ne se fit pas prier et, en allumant le portable, constata plusieurs appels manqués de Bobby.
- Mince! Ca ne me rassure pas! Avoua-t-il, en écoutant le premier message.
" Ca fait deux semaines qu'on a pas de novelles, les garçons, ici, on se fait du mouron! Appelé dés que vous pouvez, ok!"
" Bon, Jimmy et Mona ont fait un rapide tour dans le Montana et pas une trace de vous, ce n'est pas le moment de jouer à cache-cache, les garçons, ça chie dans le coin!"
" Ne revenez pas ici! Vous m'entendez...quoiqu'il arrive...ne...pas à la maison! on va...."
Les deux frères se jetèrent des regards plus qu'inquièts.
- Merde, c'est quoi ce bordel? S'énerva l'aîné, en redemarrant la voiture, charge le tien, j'espère qu'on aura au moins un indice!
Sam s'exécuta sans broncher. Ils avaient encore une demi-journée de trajet à faire encore et rien ne supposait qu'il retrouverai les leurs en bonne santé. Le silence dans la voiture devenait pesant face à toutes les pensées négatives qui se dégageaient des jeunes chasseurs.
- Tu crois que...
- N'y pense mème pas! Coupa le plus âgé, sans quitter la routes des yeux, connaissant Bobby, il a fait le nécessaire pour tous les mettre à l'abri.
- Oui mais...Lucifer a trés bien pu les...tuer.
Sam n'en revenait de penser une chose aussi affreuse pourtant, les évènements ne lui donnaient aucune opportunité d'espoir.

Quand l'Impala passa sous le porche du vieux garage, les deux frères furent attirés par l'horrible spectacle qui se trouvait devant eux. La maison de Bobby n'était plus que ruine, dévastée par les flammes. Une fois la voiture stoppée, Sam descendit et fonça à l'intérieur, ne sachant pas à quoi il s'attendait vraiment. De son côté, Dean n'avait plus le courage de faire le moindre pas. Quelques endroits étaient encore fumant, d'autres semblaient totalement réduits en cendres. L'aîné sentit son coeur faire des bonds ahurissant dans la poitrine au point d'en avoir des vertiges. Il dû se tenir à la voiture pour ne pas perdre l'équilibre. Mais ce fut à genou qu'il se retrouva rapidement comme anéanti par tant de peine. Son frère se précipita vers lui, l'aidant, tant bien que mal, à le relever.
- Dean! Hé!
Bien trop épuisé pour hurler ou mème pleurer, l'aîné se redressa quand mème sans oser lever les yeux vers la vieille demeure calcinée.
- Il n'y a personne à l'intérieur, en conclut Sam, presque ravi, maintenant, il faut savoir où ils ont bien pu aller.
Dean se passa une main nerveuse sur le visage tout en essayant de réfléchir correctement.
- Ils ont dû s'abriter aux quartier général, supposa-t-il, trés peu convaincu.
- Oui, oui ! Tu as raison, lança le cadet, pourquoi je n'y ai pas pensé ?
Ils grimpèrent dans la voiture mais cette fois, Sam était au volant. Pendant ce court laps de temps, Dean tentait de reprendre un semblant de calme.
- Tu es sûr que leurs portables ne répondaient pas, demanda-t-il encore, pour être bien certain.
- J'ai appelé le portable de Bobby au moins quatre fois et celui de Jimmy autant, je suppose. Si tu veux mon avis, ils ont dû les laisser dans la maison. C'est la seule explication.
Regardant le paysage défiler à vive allure à travers la fenêtre, l'aîné ne savait plus s'il devait se mettre en colère ou abandonner. Enfin, l'Impala se stoppa devant le petit chemin de terre qui menait à la vieille batisse du quartier général. Les deux frères se jetèrent des regards entendus et sortir de la voiture. Prenant ce qu'il leur fallait dans le coffre, ils se séparèrent pour mieux agir.

A travers le carreau sâle, Sam pouvait apercevoir Bobby et Jimmy collés contre le mur. Plus aucun doute sur leurs agresseurs! Il s'agissait bien des démons. Mais où étaient les femmes ? Il n'eut pas le temps de chercher qu'il entendit un bruit derrière lui. Un démon le frappa violemment en plein visage.
Ce fut, à demi-conscient, que Sam fut tiré sur le sol comme un animal jusqu'à la pièce principale. Le démon le laissa retomber brutalement avant de se tourner vers son maître.
- Je ne sais pas où est l'autre, avoua-t-il, mais il ne doit pas être loin.
Lucifer haussa exagèrépent les épaules.
- Quelle importance! Fit-il, nous avons en notre possession tous ce qui lui est de plus cher. Il va se montrer.
Encore groggi, Sam put enfin lever la tête et apercevoir Mona et Amanda, attachée sur une chaise. Mème si Bobby était soulagé de le voir en vie, la situation ne lui permettait pas de sauter de joie.
- Mon frère est mort ! Déclara le cadet, sachant pertinemment que cette révèlation pouvait faire souffir les siens.
Mais Lucifer n'était pas dup et secoua la tête avec un petit sourire moqueur.
- Tu oublies que Michael est en lui, dit-il, en se baissant vers le cadet, je peux le sentir à des kilomêtres.
Déçu, le cadet tenta de le frapper mais en vain. Les trois démons présents éclatèrent de rire.
- Tu amuses la galerie, remarqua Lucifer, amusé, depuis que tu es redevenu un simple humain sans pouvoirs, tu ne vaux plus rien, Sammy ! Ce n'est mème plus drôle de te mettre une râclée.
- Dans ce cas, pourquoi tu ne me tue pas ?
Lucifer s'accroupit vers lui.
- Tu es ma monnaie d'échange, stupide idiot ! Laissa-t-il entendre, ton frère a la réputation d'être le meilleur des chasseurs mais il a ses faiblesses et tu es le premier sur la liste.
Il se releva aussitôt et jeta un regard vers ses otages.
- Ce qui me laisse le choix de ma prochaine victime, fit-il, en pointant le doigts vers Mona, toi !
Il resserra les mains comme s'il tenait le cou de la jeune femme. Celle-ci commença à suffoquer en crachant du sang.
- Non ! S'écria Jimmy, laisse la tranquille sale fumier !
Mais Lucifer continuait de torturer la jeune chasseuse avec un sourire machiavélique sur les lèvres. Au bout de quelques secondes, les yeux de Mona se révulsèrent sous la douleur puis le jeune femme laissa retomber la tête, rendant son dernier souffle. Assise à côté d'elle, Amanda se mordit la lèvre pour ne pas hurler mais les larmes coulaient déjà sur ses joues.
- Oh pauvre petite ! Ricana Lucifer, elle n'a pas eu le temps de venir au monde !
Il éclata de rire puis se tourna vers Jimmy.
- Ne sois pas si pressé de la rejoindre ! Fit-il, je vais te laisser le temps de voir ce que ça fait de vivre sans les personnes qu'on aime. Oh, c'est vrai ! J'avais oublié ! Tu le sais déjà puisque je t'ai pris ta mère et ta petite amie. J'ai mème pris un malin plaisir à tuer ton père. Tu seras content d'apprendre qu'il continuait de m'insulter mème la gorge remplie de son sang... mais je l'ai quand mème tuer et je vais encore m'offrir ce luxe.
Puis comme s'il s'était bien amusé, il poussa un grand soupir.
- Trève de plaisanterie ! Lâcha-t-il, en tendant une main vers Sam.
Il le fit voler contre le mur et le plaqua non loin du vieux chasseur.
- Si ton frère ne se montre pas, je vais devoir vous tuer les uns aprés les autres, fit-il, calmement.
Ne pouvant détacher le regard du corps inanimé de sa jeune cousine, Jimmy ne put retenir ses larmes. Il voyait le visage blême d'Amanda et commençait à avoir peur pour elle.

Sam n'osait pas regarder le corps de Mona. Cette jeune femme qui était sensée être sa fille, venait de mourir devant lui sans qu'il puisse faire quoique que ce soit pour lui venir en aide. Il se sentait misèrable.
- Depuis quand êtes vous là ? S'enquit-il, à voix basse.
- Hier matin ! Répondit Bobby, en soupirant, bon sang, on a tenté de vous joindre par tous les moyens possible et mème Castiel commençait à s'inquièter.
- Castiel ! Fit Sam, comme une lueur d'espoir.
- Il est parti en disant qu'il connaissait quelqu'un qui pourrait vous repèrer où que vous soyez ! Expliqua le vieux chasseur, on vous croyait mort.
- C'est une longue histoire, murmura le cadet, en jetant des coups d'oeil furtifs vers Lucifer, tu sais ce qu'il veux.
- Non, pas du tout et ce qui m'inquiète, c'est qu'il ne nous est pas tous tué dans cet incendie. Je ne sais pas ce qu'il cherche.
Lucifer semblait patient face à la situation. Il demeurait assis prés d'Amanda, gardant un calme inquiètant. Un bruit se fit soudainement entendre à l'extérieur. Le chef des démons secoua la tête vers un de ses sous fifre pour qu'il aille voir et croisa les bras devant lui comme s'il savait déjà ce qui allait se passer. Au bout de quelques secondes, le corps du démon traversa la grande baie vitrée pour venir s'écraser sur le sol. Dean fit ensuite son apparition sans regarder son frère ni les autres otages. Il savait qu'intervenir de la sorte était un suicide et ne voulait pas le voir dans les yeux des siens.
- Enfin ! S'exclaffa Lucifer, il était temps ! Je commençai à choisir ma prochaine victime. Finalement, ça sera toi !
Les deux autres démons se jetèrent sur le jeune chasseur. Le couteau dans une main, une bouteille d'eau bénite dans l'autre, l'aîné balança le liquide sur ses adversaires. Il n'attendit pas et fonça sur eux, tailladant leurs corps avec la lame qui scintillait à chaque contact. Aprés avoir égorgé le dernier qu'il jeta brutalement au sol, Dean se tourna enfin vers Lucifer.
- Tu es un bien piètre père pour laisser tes enfants mourir sans intervenir, lança-t-il, sans cacher sa haine.
- Eux ? Mais ce ne sont que du menu frottin, ricana Lucifer, des amuses-gueule pour te mettre en appétit.
L'aîné ne voyait pas ce que cette remarque pouvait bien vouloir dire.
- Je ne suis pas d'humeur à jouer au devinette, rumina-t-il, qu'est ce que tu veux ? Parce que tu veux bien quelque chose, n'est ce pas ? Sinon tu nous aurai tous tuer sans attendre.
- Quelle perspicacité ! Je suis épaté ! Railla Lucifer, mais je crois que c'est toi qui a quelque chose pour moi.
Dean fronça les sourcils. Apparemment, il devait être au courant pour le parchemin.
- C'est bien de ça que je parle, déclara Lucifer qui semblait lire dans ses pensées.
- Tu ne me crois pas assez stupide pour te dire quoique ce soit !
- Oh tu sais ! J'ai entendu dire que tu avais fait des choses encore plus stupides, ironisa Lucifer, comme de vendre ton âme pour ramener ton frère à la vie ou encore, te laisser bouffer par les chiens de l'enfer pour épargner encore ton frère. Donc, côté idiotie, je pense que tu détiens la palme.
Dean lui adressa un regard noir de colère.
- C'est le genre de conneries que je serai prêt à refaire, avoua-t-il, par contre, toi, tu n'es pas du genre trés famille, à ce que j'ai pu comprendre.
Apparemment, cette réflexion avait le mérite de mettre Lucifer en rogne. Il agita la main et fit valser le jeune chasseur à travers la pièce.
- Ne confond pas ta misèrable famille à la mienne, insecte que tu es !
L'aîné se redressa en grimaçant, levant les yeux vers son adversaire.
- Qu'est ce que tu attends ? Finissons-en ! Lança-t-il, encore au sol.
Lucifer échappa un rire roque.
- Je vais te tuer, c'est clair ! Fit-il, mais je veux que tu saches comment, je veux que les tiens sachent comment tu vas mourir, Dean.
Il sortit une petite dague en argent puis se coupa légèrement la paume de la main. Puis, resserrant le poing, laissa quelques gouttes couler sur le visage du jeune chasseur.
- Il y a deux Lucifer en moi, un du passé, l'autre du futur, dit-il, j'ai acquis assez de connaissances pour te tuer mais également, pour tuer Michael sans qu'il ne puisse sortir de ton corps. Mon sang et le sien sont liés, qu'il le veuille ou non et grâce à un rituel trés ancien, je vais détruire mon frère à travers toi.
Inquièt, Sam commençait à se débattre, cherchant à se libèrer mais en vain.
- Ne fais pas ça ! S'écria-t-il, laisse-le !
Lucifer ne put réprimer un autre sourire machiavélique.
- Quel attachement ! J'avoue que je ne vous comprendrai jamais, vous, les Winchester ! Vous savez que la fin est proche mais rien ne défait cet amour...mais vous n'êtes que des parasites sur cette terre, de la vermine à éliminer !
- Tu sais de quoi tu parles ! Trancha l'aîné, en le défiant de ses yeux verts, vas-y, pourriture ! T'attend quoi ?
Lucifer se pencha légèrement vers lui.
- Rejoins mon armée et je t'épargne ! Dit-il, au grand étonnement du jeune chasseur, j'épargne ta misèrable famille, je te rend mème cette petite chose.
Il agita le bras en direction du corps de Mona.
- Je fais de toi le chef de toutes mes armées, continua-t-il, imagine, les Winchester et Michael avec moi et pour moi !
Dean jeta un regard ahuri vers son jeune frère et les autres otages. Puis il se tourna vers Amanda qui était ligotée sur sa chaise. Il savait ce qu'il devait faire mais l'approbation des autres lui était nécessaire et en un seul regard, il avait trés vite compris.
- J'ai une autre proposition à te faire, fit-il, en se relevant, pourquoi tu n'irai pas te faire foutre, toi et ta fichue armée ?
Visiblement déçu, Lucifer le foudroya d'un regard furieux.
- Pauvre petit mortel ! Jamais je n'ai fait une telle offre à une misèrable chose de ton espèce et tu oses la refuser !
En ce mettant en colère, il faisait trembler les murs de la vieille batisse. Il recula de quelques mêtres et tendit la main vers le jeune chasseur tout en prononçant des paroles dans un un dialecte ancien. Le ciel se couvrit étrangement de nuages sombres et épais, des éclairs fendaient l'obscurité soudaine.
- Dean ! Sauve-toi !
La voix de Sam s'entendait à peine dans ce vacarme assourdissant. Alors que l'aîné se tournait enfin vers son jeune frère, il fut prit de douleurs intenses. Du sang commençait à sortir de sa bouche. Il semblait souffrir de partout et se tordait de douleurs comme si une lame tailladait son dos. Alors que Lucifer continuait à citer son incantation, Dean fut prit de spasmes lumineux, traversant tout son corps comme une décharge éléctrique. Deux formes étranges semblaient sortir de son dos, déchirant sa peau, fracassant ses os. Les ailes de Michael se frayaient un chemin à travers lui, en le transperçant comme une feuille de papier. Sam hurlait en se débattant tandis que Bobby ne pouvait que regarder la scène avec horreur. Jimmy tentait de se libèrer, jetant des regards apeurés vers ce père qu'il perdait quand à Amanda, terrifiée, n'avait que ses yeux pour pleurer. Elle priait intérieurement pour que le ciel leur vienne en aide.
Dean tomba à genou sur le sol, serrant les poings comme pour atténuer cette affreuse souffrance. Ses yeux et sa bouche se remplirent d'une lumière étincelante. Au moment où il allait perdre connaissance, suffoquant dans son propre sang, son pendentif se mit soudainement à scintiller comme un diamant au mileu de la tempète. Lucifer stoppa aussitôt son incantation en reculant. Les nuages noirs se dispersèrent rapidement, la terre cessa de trembler. Un trait de lumière pénètra dans la batisse à travers la grande baie dont la vitre était brisée. Le petit rayon devint plus épais et plus lumineux, balayant la pièce que Lucifer venait de quitter lâchement. Quand la lumière et le pendentif se rencontrèrent, il y eut comme une petite explosion de couleur qui enveloppa toute la pièce, aveuglant tout le monde. Malgrés que le ciel ne soit plus couvert, un coup de tonnerre détonna et la lumière s'évapora aussitôt.
Un calme effrayant revint dans la vielle batisse. Il n'y avait plus trace des démons. Les chasseurs avaient retrouvé leur liberté, Amanda n'était plus ligotée sur cette chaise. Mona était couchée à mème le sol. Quand à Dean, il baignait dans son propre sang. Sam se précipita vers lui, attrappant son tee-shirt déchiré et imprégné de sang.
- Dean ! Mon Dieu, non ! Dean !
Il se pencha sur sa poitrine pour écouter son coeur mais n'entendit rien. Pas le moindre souffle ne sortait de sa bouche.
- Non, pas ça ! Sanglotta le cadet, en serrant son frère dans ses bras.
Bobby dû s'asseoir pour accuser la douleur. Il ne pouvait supporter de voir le corps inanimé de l'aîné. Bien trop engourdie pour faire le moindre geste, Amanda se laissa glisser de la chaise au sol, éclatant en sanglots. Jimmy demeurait inerte, le regard allant du corps de Mona à celui de Dean.
Soudain, un gémissement se fit entendre. Comme sortie d'un mauvais rêve, Mona se redressa lentement, une main sur son crâne douloureux. Quelque peu surpris, les autres la regardèrent avec étonnement puis Jimmy fut le premier à réagir en prenant sa jeune cousine dans ses bras.
- Mona ! Je ne peux pas y croire !
La jeune femme se rappelait de tout et se frottait doucement le cou comme si elle sentait encore les doigts de Lucifer autour. Sam baissa les yeux vers son frère, attendant manifestement le mème miracle mais le corps de l'aîné baignait toujours dans son sang. Une petite brise chaude s'engouffra dans la grande pièce comme un souffle suivi d'un froissement d'ailes. Castiel venait d'apparaître devant eux. Ahuri, le cadet leva les yeux sur lui.
- Où étais-tu ? Lança-t-il, une étincelle de reproche dans la voix.
- Comme vous dîtes en langage humain, j'ai été chercher la cavalerie, répondit l'ange, en se penchat vers lui.
Il posa une main sur l'épaule du cadet comme pour lui demander de reculer puis plaqua l'autre sur le front de l'aîné. On pouvait entendre les os se remettre bruyamment tandis que les blessures apparentes se refermaient lentement. En quelques secondes, Dean ne semblait plus blessé. Aprés un silence qui parut une éternité, l'aîné toussota à plusieurs reprises et ouvrit finalement les yeux. Le regard embué de larmes, Sam se pencha sur son frère et l'aida à se redresser.
- Merci ! Réussi-t-il à dire, d'une voix tremblante.
Prenant appui contre son cadet pour garder une position assise, Dean semblait encore un peu abasourdi et prenait le temps de reprendre son souffle. Il pouvait apercevoir la frèle silhouette de Mona blottie contre son cousin. Amanda, quand à elle, était toujours assise sur le sol, prés de sa chaise, les mains plaquées sur un visage en pleurs.
- Comment te sens-tu ? Demanda enfin Bobby, sans dissimuler son inquiètude.
Un simple hochement de tête en guise réponse, l'aîné leva enfin les yeux vers l'ange.
- Que c'est-il passé ? Demanda-t-il, entre deux grimaces.
- Lucifer a voulu tuer Michael encore enfoui en toi, répondit Castiel, ce qui aurait eu pour effet de vous détruire à jamais. Je t'expliquerai le reste plus tard, pour le moment, vous avez tous besoin de repos.
Bobby se gratta nerveusement la tête puis rajusta sa casquette.
- Ca ne serait pas de refus mais ma maison est en cendre et je ne...
- Plus maintenant! Coupa l'ange, en claquant les doigts.
En un instant, ils se retrouvèrent dans la demeure du vieux chasseur.
- Oh, Seigneur ! Que c'est bon d'être enfin chez soi ! Laissa entendre celui-ci, en aidant Amanda à se lever, est ce que ça va ?
La jeune femme hocha la tête en guise de réponse. Elle semblait quelque peu secouée. Pourtant, elle tenait encore debout malgrés le tremblement incessant de ses jambes. Dean réussit à se lever, sentant la douleur de ses os encore fragiles, s'estomper. Il tapota affectueusement sur l'épaule de son cadet pour lui montrer que tout allait bien. Rassuré, Sam se tourna vers Mona et se planta devant elle pour, ensuite, la prendre dans ses bras. Il la serra si fort contre lui qu'elle crut manquer d'air mais ne protesta pas. Elle se sentait vivante.
Bobby venait de faire le tour de la maison et revint dans le salon, plus heureux que jamais.
- Tout est en ordre ! Fit-il, mème ma gigantesque pile de livres. Je ne pensais pas aimer cette maison autant que maintenant.
- Je dois partir, déclara Castiel, la maison est désormais mieux protègée, vous pouvez vous reposer sans crainte.
Il eut à peine fini sa phrase qu'il disparut dans un froissement d'ailes.
- Un peu de repos ne nous fera pas de mal, je l'avoue, remarqua Bobby, mais avant, j'aimerai savoir pourquoi vous n'avez pas répondu à nos appels. Que c'est-il passé dans le Montana ?
Les deux frères se jetèrent des regards furtifs puis le cadet dédica de prendre la parole.
- Nous avons trouvé le monastère, dit-il, mais, une fois à l'intérieur, le gardien des lieux nous a avouer que le temps ne s'écoulait pas de la mème façon. Quand on a su qu'un mois venait de passer, on est revenu aussi vite qu'on a pu.
- On a vu la maison en ruine, continua Dean, on a cru...on a cru que vous étiez tous morts. Alors, on a gardé espoir en venant au QG et...
Il n'acheva pas sa phrase, la suite étant connue de tout le monde. Il y eut un court silence puis Amanda s'avança vers l'aîné et quand elle fut devant lui, le giffla de toutes ses forces. Dean encaissa sans broncher.
- On aurait pu tous périr! Fit-elle, les larmes aux yeux, et toi, tu n'étais pas là !
- Je suis désolée ! Finit par dire l'aîné, mais...
- Je ne veux pas de tes excuses! Coupa la jeune femme, je veux...je veux...
Elle éclata en sanglots, ne sachant pas trop où aller puis, dans un dernier élan, vint se blottir contre le jeune chasseur.


avatar
Cristal
Ruby
Ruby

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 5850
Age : 51
Emploi/loisirs : Série TV, promenade, lecture, écriture
Frère préféré : Dean, bien sûr!!! Mais j'aime bien Sam!
Date d'inscription : 03/04/2009

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Glass Heart le Mer 8 Déc - 16:05

Je suis toujours aussi scotché par ta fic. Elle est vraiment

Pas mal de rebondissement dans ton chapitre.

Vivement la suite


avatar
Glass Heart
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND

Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 24298
Age : 41
Localisation : Au Zoo avec mes amis les animaux
Emploi/loisirs : Dessiner et bricoler
Humeur : Hyper fatigué
Frère préféré : Sammy
Date d'inscription : 30/05/2008

http://samdeanwin.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Cristal le Mar 4 Jan - 23:54

Merci, c'est gentil!

Voilà la suite!

Le calme était revenu dans la demeure de Bobby. Personne ne cherchait à se poser des questions, juste un peu de repos pour se remettre de cette affreuse aventure. Avant d'aller se coucher, Amanda revint dans la chambre, un plateau dans les mains. Etonné, Dean la regardait s'installer confortablement sur le lit et avaler du poulet froid accompagné de mayonnaise.
- Euh! Tu es sûre que ce n'est pas trop lourd à cette heure-ci! Lança-t-il, en fronçant les sourcils.
- Non, c'est vraiment trop bon! Se défendit Amanda, en tendant un morceau à son compagnon.
Celui-ci déclina gentiment l'offre d'un simple hochement de tête.
- On dit toujours que les émotions, ça creuse mais là, j'avoue que tu me surprends! Avoua-t-il, un petit rire au coin des lèvres.
La jeune femme termina son assiètte puis posa le plateau sur la commode avant de se lever.
- Il faut que je te parle! Fit-elle, en prenant un air grave, mais promet moi de ne pas te mettre en colère.
Quelque peu surpris, le jeune homme prit la peine de se lever et vint se planter devant elle.
- En colère? Mais pourquoi?
Amanda toussotta légèrement puis leva les yeux vers lui.
- Parce que ce n'est pas le moment...pas pour moi, hein, je suis plutôt ravie pour être honnête mais nous sommes dans une période trés critique et...
- De quoi tu parles?
- Je suis enceinte.
La jeune femme avait prononcé ces quelques mots aprés avoir pris une profonde inspiration. Elle le guettait d'un oeil inquièt, craignant une mauvaise réaction de sa part. Mais Dean semblait dépourvu de voix, la détaillant de la tête aux pieds d'un air ahuri.
- Tu es...enceinte! Vraiment! Je veux dire, tu en es sûre?
- Oui, formelle! Déclara Amanda, c'est Missouri qui m'a accompagné chez un ami médecin.
- Oh merde alors! Lâcha le jeune chasseur, encore sous l'effet de la surprise.
Un peu déçue, Amanda esquissa une petite grimace.
- Je sais que ce n'est pas trop la bonne période pour avoir un bébé mais je veux le garder quoique tu décides, finit-elle par avouer, en adoptant un air boudeur, quelque soit les arguments que tu me donneras, je ne...
Dean ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase. Il se jeta sur ses lèvres et l'embrassa avec tellement d'ardeur que la jeune femme n'eut plus aucun doute sur ses intensions.
- Un bébé! Fit-il, ne cachant pas sa joie, pourquoi devrais-je être en colère? On va avoir un bébé.
Il la pris dans ses bras et la souleva de terre. Puis, comme si elle était fait de sucre, il la reposa lentement.
- Oups! Va falloir être prudent maintenant!
Amanda ne put réprimer un sourire. Elle avait eu si peur de sa réaction mais le fait de le voir se conduire comme un adolescent l'amusait beaucoup.

Au beau milieu de la nuit, l'aîné se réveilla aprés avoir dormi que quelques heures. Il demeura pensif pendant un long moment avant de se lever, en prenant garde de ne pas réveiller sa compagne.
Il enfila son jean et un tee-shirt puis descendit dans la cuisine pour prendre une bière. Tout était si calme. Il se laissa aller dans un fauteuil, l'air grave.
Ce fut ainsi que Sam trouva son frère en entrant dans le salon. Tous les deux avaient pris l'habitude de trés peu dormir et le cadet ne fut pas surpris de le voir. Mais ce qui l'interpella, ce fut le visage hermétique de son grand frère. Dean semblait pensif et surtout trés contrarié. Il but une gorgée de sa bière et s'installa en face de lui.
- On finira par l'avoir, dit-il, convaincu.
- Comment? Quand? J'avoue que je ne sais plus, avoua l'aîné, en soupirant.
- Je ne sais pas mais on l'aura, insista le cadet, j'en suis persuadé. Il faut...
- Amanda est enceinte! Coupa Dean, au grand étonnement de son jeune frère.
Il avala une autre gorgée de bière.
- Je savais que ça devait arriver...mais quand elle me l'a dit...c'était comme si...c'était magique.
- Mais ça l'est! Pourquoi tu fais cette tête? C'est génial! Merde, Dean! Tu vas être papa!
Visiblement trés heureux, Sam remarqua l'inquiètude qui traversait les prunelles vertes.
- Ecoute, je comprend que tu t'inquiètes, c'est normal! Fit-il, mais je garde confiance. Il faut juste qu'on attende le signal. Michael interviendra, il mettra une bonne râclée à Lucifer et on pourra enfin prendre le repos qu'on mérite.
L'aîné dévisagea son jeune frère d'un air presqu'ironique.
- Tu penses vraiment ce que tu dis! Laissa-t-il entendre, parce que je crois que pour le signal, c'est râté.
Le cadet fronça les sourcils.
- Comment ça?
Dean posa sa bière sur la table et se laissa aller contre le fauteuil. D'un air épuisé, il se frotta le visage.
- J'étais certain de ne pas l'avoir entendu correctement quand j'ai eu ma petite entrevue avec Michael mais, cette nuit, j'ai eu un flash...je me rappelle maintenant.
Sam demeura silencieux, attendant manifestement la suite.
- Michael devait se battre avec Lucifer quand le médailon brillera, déclara l'aîné, c'était le signal! Il a bien brillé mais trop tard! Et tu veux que je te dise pourquoi! Parce que Ludifer le savait...il savait ou et quand la bataille aurait lieu...il savait comment neutraliser Michael.
- Mais...ce n'est pas possible! Tu dois certainement te tromper!
- Non, je suis trés clair, persista l'aîné, nous avons loupé notre correspondance pour la victoire.
Ne cachant pas son étonnement, Sam semblait de plus en plus déçu. Il reconnaissait bien là son aîné. Plaisanter en de telle circontance.
Dean secoua négativement la tête comme dégoùté.
- Avoir le bonheur au bout des doigts et ne pas pouvoir en profiter, laissa-t-il entendre, comme à lui-mème, je me sens inutile. J'ai l'impression de tout foutre en l'air à chaque fois, ça m'enrage encore plus.
- Dean! S'il te plaît! Je sais que la situation n'est pas trés simple mais tu ne dois pas abandonner, lui conseilla son jeune frère.
- Je n'abandonne pas, Sammy! Je dis juste que c'est du gâchi toute cette perte de temps à attendre. Ce n'est pas dans notre manière de procéder, tu le sais! D'ordinaire, on ne serait pas là à se poser des questions stupides sur le pourquoi du comment mais au front, à se battre.
- On parle de Lucifer! Ce n'est pas un petit adversaire, déclara Sam, nous ne pouvons pas nous permettre la plus petite erreur mème si tu penses que c'est du temps perdu.
A cet instant, Jimmy apparut au bas des escaliers et pouvait entendre les deux frères parler. Il se positionna derrière le mur pour ne pas se faire voir et décida d'écouter.
- Tu veux qu'on fasse quoi? Lança Dean, se morfondre ici jusqu'à ce que ce salopard veuille bien se montrer! Non! Trés peu pour moi! Je ne peux pas le laisser nous pourrir la vie plus longtemps.
- On est pas prêt, Dean! Tu ne peux pas agir sur un coup de tête parce que Amanda attend un enfant. Cce serit de la pure folie, pour elle, pour toi et mème pour l'enfant qu'elle porte.
L'aîné haussa les épaules d'un air détaché.
- Je ne pense pas que ce soit une grande perte à ce niveau, fit-il, sans regarder le visage étonné de son jeune frère, Jimmy n'a jamais aimé son père et pour cause...
Il marqua une courte pause.
- Je ne veux pas refaire le shéma de papa et toi, c'était déjà assez dur de vous voir vous entre-déchirer tous les jours, avoua-t-il, en se levant, tout ce que j'aimerai, c'est donner une chance à cette famille de ne pas sombrer dans la malédiction des Winchester.
Il tourna les talons et fonça vers la porte d'entrée.
- Tu vas où?
- Je vais juste fouiner dans l'Impala histoire de me calmer les nerfs.
L'aîné quitta la maison sous le regard inquièt de son cadet.

Le dos collé au mur, Jimmy demeura interdit quelque seconde. Il attendit que Sam disparaisse dans la cuisine pour aller dans le salon et fonça directement vers la sortie.
Le nez enfoui dans le moteur de sa voiture, Dean vérifiait calmement chaque pièce avec minutie. Il connaissait cette voiture par coeur et pouvait se permettre de la regarder sans vraiment la voir. Ses pensées étaient ailleurs. Il cherchait un moyen d'en finir avec cette guerre mais les solutions lui semblaient plutôt restreintes. Quand il vit une ombre derrière lui, il attrappa son arme et se retourna avec rapidité. En quelque seconde, Jimmy fit face au canon court qui frôlait de justesse son nez.
- Hé, ce n'est que moi! Fit-il, en agitant les mains.
- Merde, tu cherches à te faire descendre ou quoi! Grogna l'aîné, en rangeant son révolver.
Il referma le capot de la voiture et fit face au jeune homme.
- Qu'est ce que tu veux?
- Oh bah, en fait...je voulais...je t'ai entendu avec Sam et...
- Décidément, t'es un grand fouineur toi! Coupa Dean, en soupirant, et alors?
- Je me disais que...Amanda avait dû te dire pour le bébé!
- Ah, je vois que tu es au courant! Lança Dean, en soupirant.
- Et bien, en un mois, il s'en passe des choses!
- Oui, c'est ce que j'ai cru comprendre! Et tu veux savoir quoi au juste? Parce que je ne vois pas du tout où tu veux en venir.
Jimmy semblait visiblement trés mal à l'aise.
- Je...on dirait que tu es déçu, avoua-t-il, enfin.
Dean fronça les sourcils et le détailla avec toute la désinvolture dont il était capable.
- Pourquoi cette question? Fit-il, quelle importance que je sois déçu ou pas?
Voyant que l'aîné était plutôt d'humeur massacrante, le jeune homme ne savait plus comment aborder le sujet. Il se gratta nerveusement le menton. Dean comprit qu'il y allait un peu fort. Il poussa un long soupir comme pour chercher un peu de calme.
- Si tu tiens vraiment à le savoir, non! Je ne suis pas déçu, avoua-t-il, j'ai mème été heureux d'apprendre la nouvelle. Voilà, tu es content!
- Euh, en fait, je pensais...je tenais à m'expliquer.
L'aîné demeurait silencieux, les bras croisés devant lui, attendant manifestement la suite. Ce qui mit encore plus mal à l'aise son jeune ami. Jimmy commençait enfin à comprendre que cet homme, en face de lui, était son père. Moins vieux, moins caustique mais son père quand mème.
- J'ai eu tort! Avoua-t-il, le plus sincèrement possible, tu n'as rien en commun avec l'homme que j'ai quitté avant de venir à cette époque. Apparemment, notre futur change et je ne sais plus du tout où nous allons. Tout ce qui arrive n'a plus rien à voir avec le passé que je connais.
Un peu surpris, Dean le toisa de son regard vert.
- Serait-ce des excuses?
- Je fais de mon mieux pour admettre mes erreurs, répondit Jimmy, mon père était vraiment imbuvable...pourtant, à chaque fois qu'il partait se battre, ma mère l'attendait sans broncher et dés que le camion revenait, elle restait devant la porte à attendre qu'elle s'ouvre. Certains chasseurs ne rentraient pas chez eux et on avait droit à des cris et des pleurs. Maman...elle se retenait de respirer jusqu'à qu'il entre et elle...ils restaient enlacés pendant de longues minutes. J'avoue que c'est le seul bon souvenir que j'ai de lui. C'était un bon mari.
L'aîné esquissa une légère grimace.
- Une vie bien misérable, laissa-t-il entendre, pour une femme comme Amanda, pour un enfant! C'est pour ça que je vais faire de mon mieux pour que ça n'arrive pas.
D'un pas assuré, il fit le tour de la voiture et ouvrit la portière.
- Je dois aller en ville, dit-il, sans regarder le jeune homme.
Il grimpa dans l'Impala et démarra aussitôt. Jimmy suivit la voiture des yeux jusqu'à ce qu'elle ne soit plus dans son champs de vision.

Quand Dean revint chez Bobby, tout le monde était réveillé. Le vieux chasseur était dans ses vieux livrees à prendre des notes, Mona et Amanda prenaient un peu l'air dans le petit jardin, Jimmy tentait d'aider Bobby mème s'il n'aimait pas les traductions. Sam fouinait dans son ordinateur.
- Ou étais-tu? S'enquit-il, à l'adresse de son aîné, ça fait des heures que tu es parti!
- J'avais besoin de prendre l'air.
- Et il t'a fallut tout ce temps! grogna le cadet, merde, Dean, on s'inquiètait...surtout avec ce qui c'est passé hier!
- Je sais...je sais.
L'aîné avait parlé d'un air las, se frottant le visage comme si quelque chose le tracassait, ce qui n'échappa nullement à son jeune frère.
- Que se passe-t-il? Demanda celui-ci, en fronçant les sourcils.
- Tu as la tête de quelqu'un qui vient de faire une bétise, remarqua Bobby, en rajustant sa casquette.
Comme pris sur le fait, Dean leva les yeux au ciel.
- Quoi! Je n'avais pas le choix!
A ces mots, Sam bondit sur ses jambes, fusillant son frère d'un regard noir de colère.
- Qu'est ce que tu as fais?
L'aîné ne savait visiblement pas par quoi commencer.
- J'ai...
Il jeta un petit coup d'oeil en direction des deux femmes dans le jardin comme s'il ne voulait pas qu'elles entendent puis se tourna vers son cadet.
- Ce soir, à minuit, Michael prendra possession de mon corps, dit-il, sous le regard abasourdi de Sam, il va provoquer Lucifer et le combattre.
- Mais c'est de la folie! Lança son jeune frère, comment tu as pu prendre une décision pareil? C'est complétement incensé!
- Tu voulais que je fasse quoi, hein? Qu'on attende encore et encore un autre signe pendant que ce salopard tue des gens. On n'a plus d'option!
Bobby posa le livre sur son bureau et vint se planter devant le jeune chasseur.
- Mon garçon, je peux comprendre que tu sois poussé par l'envie d'en finir au plus vite avec cette guerre mais cette décision n'est-elle pas prise trop à la légère?,
- J'y ai bien réfléchi, au contraire!
Sam ne tenait plus en place.
- Il y a sûrement un moyen d'annuler tout ça, n'est ce pas? Dis-moi qu'il y en a un! Fit-il, d'un air presque suppliant.
Avec regret, Dean se contenta d'hocher la tête.
- Bordel, Dean! Mais qu'est ce qui t'as pris? S'énerva le cadet, c'est de la pure folie!
- Lucifer a un point faible, c'est Michael! Déclara l'aîné, il a tenté de le tuer avant qu'il ne l'affronte parce qu'il connait l'issue de ce combat. Plus on attend, plus il se renforce!
Il prit une courte pause puis se planta devant son jeune frère.
- Ecoute! J'ai essayé de trouver une solution, fit-il, quoiqu'on fasse, on en viendra à cette bataille alors pourquoi ne pas la provoquer?
Sam avait une moue réprobatrice au coin des lèvres. Il écoutait son frère mais se refusait de le regarder. Dean en conclut que son cadet était, à juste cause, furieux contre lui et n'insista pas. Il tourna les talons en direction du vieux chasseur.
- Cas est parti à la recherche de Jesse, dit-il, le gamin mi-humain, mi-démon! Je pense qu'il pourrait nous être utile.
- Tu ne m'as pas dis que ce gosse ne voulait pas qu'on le retrouve, s'étonna Bobby, je sais que Castiel est un ange mais...
- Gabriel va l'aider! Coupa Dean, je l'ai rencontré ce matin. Il n'a pas été facile à convaincre ces deux là de bosser ensemble, surtout aprés leur dernière entrevue mais ils n'ont pas le choix.
- Tu as eu beaucoup à faire, ce matin, remarqua Sam, sur un ton de reproche, je suppose que tu avais déjà pris ta décision en sortant d'ici.
- Non! Comme tu l'as si bien dis, c'est un coup de folie!
- Ce n'est pas drôle, Dean! Tu ne sais pas comment tu vas revenir, toi, de cette bataille, si tu reviens! Tu as pensé à nous!
- Je ne fais que ça, Sammy! J'ai toujours agi en fonction des personnes qui me sont trés cher.
- Je sais et je te connais parfaitement pour savoir que tu penses ne jamais revenir, ajouta Sam, mécontent, je ne peux pas te laisser faire une chose aussi stupide, c'est du suicide.
Dean regarda les trois chasseurs, tour à tour, puis se posta devant son jeune frère.
- J'ai fait quelques compromis avec Michael, notamment que vous soyez tous en parfaite sécurité, expliqua-t-il, en posant une main fraternelle sur l'épaule de son cadet, je retrouve ma liberté à la fin de la bataille si nous sommes vainqueurs. Je crois que c'est pas trop mal.
- Et si Lucifer gagne! Lança le cadet, tu y as pensé! Si de s'être uni avec son futur lui a donné assez de force pour vaincre Michael, que se passera-t-il?
- C'est tout à fait probable, renchérit Bobby, on ne connait pas encore sa force de frappe. Et il s'est montré particulièrement malin et trés fort ces derniers temps.
A ces mots, Sam se laissa tomber sur le fauteuil comme s'il commençait à perdre espoir. Son aîné n'aimait pas le voir ainsi. Il s'agenouilla prés de lui.
- Ecoute! Je connais parfaitement les dangers de cette bataille. C'est la dernière ligne droite avant la fin de toute une vie de combat.
- J'aimerai avoir ton optimisme, avoua le cadet, je ne suis plus sûr de rien. - J'ai commis beaucoup trop d'erreurs pour ne pas en reconnaître les signes, déclara l'aîné, je sais qu'on peut y arriver mais si tu n'as pas confiance en moi, je ne pourrais pas...fais-moi confiance, Sammy! J'en ai besoin.
Le cadet avala difficilement sa salive mais son regard humide trahissait ses émotions.
- J'ai peur...peur de te perdre, Dean! Pas aprés tout ce qu'on a enduré! Je ne le supporterai pas. Mais j'ai confiance en toi...je sais que si tu as pris cette décision, c'est pour nous.
Alors dans un geste d'une douceur dont il pouvait faire preuve, Dean enveloppa, de ses mains, le visage de son cadet. Il le dévisagea de cette tendresse fraternelle qui les liait inconditionnellement, en lui adressant son plus beau sourire. Pas un mot ne sortait de sa bouche, juste ce regard empli d'émotion qui semblait dire " merci" .


avatar
Cristal
Ruby
Ruby

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 5850
Age : 51
Emploi/loisirs : Série TV, promenade, lecture, écriture
Frère préféré : Dean, bien sûr!!! Mais j'aime bien Sam!
Date d'inscription : 03/04/2009

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Glass Heart le Sam 8 Jan - 18:56

Ta fic est toujours aussi ma chère Chris

Vivement la suite


avatar
Glass Heart
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND

Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 24298
Age : 41
Localisation : Au Zoo avec mes amis les animaux
Emploi/loisirs : Dessiner et bricoler
Humeur : Hyper fatigué
Frère préféré : Sammy
Date d'inscription : 30/05/2008

http://samdeanwin.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Cristal le Dim 30 Jan - 15:44

Merci la miss!

Voilàa l'avant dernier chapitre!

Une journée! C'est le temps que Dean avait devant lui avant que Michael prenne possession de son corps. Il avait jusqu'à minuit pour profiter de cette dernière journée avec les êtres qui lui étaient le plus chers. Pour Amanda, Dean repartait à la chasse dés l'aube mais tout le monde était au courant de ce qui allait se passer. Dans le but de ne pas alarmer la jeune femme, ils avaient, tous, dans un commun accord, décidé de ne rien lui dire pour son bien et celui du bébé. Comme à son habitude, l'aîné demeurait lui-mème. Personne n'aurait pu deviner qu'il partait au combat le lendemain.
Aprés quelques heures de détentes bien méritées, Dean commença à se préparer. Pour ne pas éveiller les soupçons, Sam devait partir avec lui mais leur chemin devait se séparer dans la vieille grange qui leur avait servi de quartier général.
- Tu n'as pas interêt à faire de vague! Lui conseilla gentiment Bobby, sur un ton paternel.
- Pas plus que d'habitude! Répondit l'aîné, en haussant les épaules.
Le vieux chasseur décida qu'il était temps d'une petite accolade. Ce jeune homme était comme son propre fils et il le laissait partir au devant d'un combat mortel. Mona ne se fit pas prier pour enlacer le jeune chasseur puis céda sa place à son cousin. Celui-ci paraissait ému. Quelque chose en lui avait changé. Sa façon de regarder ce père qu'il ne connaîtrait peut-être jamais s'il ne revenait pas de cette bataille.
- Tu as la dure tâche de veiller sur les femmes de la maison, déclara l'aîné, un sourire en coin.
Jimmy hocha la tête, silencieux, ne préfèrant pas ouvrir la bouche de peur de trahir ses émotions. S'il devait se montrer fort, c'était bien le moment.
Enfin, Dean se touna vers Amanda qui semblait plus inquiète que d'ordinaire.
- Tu es vraiment obligé de partir, fit-elle, parce que j'ai comme un mauvais pressentiment.
Elle ne pouvait retenir ses larmes. C'était trés difficile pour elle de le voir partir sans savoir où il allait exactement.
- Ne t'inquiète pas, je serai de retour avant mème que tu t'apercoives que je suis parti, plaisanta le jeune chasseur, en se penchant vers elle.
Il lui déposa un baiser sur le bord des lèvres et la prit dans ses bras. Pendant quelques secondes, ils demeurèrent ainsi puis l'aîné se détacha lentement et grimpa dans l'Impala suivi de son frère. La voiture s'éloigna doucement de la maison dans un nuage de fumée.


Les deux Winchester arrivèrent dans la vieille batisse. L'endroit était complètement retourné par la dernière attaque de Lucifer. Les meubles étaient brisés au sol, des murs semblaient s'effrités par ci, par là.
- Est ce bien prudent de revenir ici? Se demandait Sam, en jetant un regard autour de lui.
- Je ne sais pas mais Michael veut que ce soit ici, déclara l'aîné, moi, ça me va!
Le cadet se tourna, enfin, vers son frère, comme s'il le voyait pour la dernière fois. Il avait un noeud à l'estomac qui l'empêchait de respirer correctement, cette boule d'engoisse qui se bloque au creu de la gorge.
- Et voilà! Fit-il, on y est!
- Et oui!
- J'aimerai venir avec toi, avoua le plus jeune, inquièt.
- Je sais mais ce n'est pas possible.
Résigné, Sam se contenta d'hocher la tête. Il se sentait impuissant et ça le rendait malade.
- Michael a déjà vaincu Lucifer, continua son aîné, il faut juste le laisser faire ce qu'il a à faire.
- Je sais.
Les deux frères ne voyaient pas la fin de cette bataille de la mème façon, ce qui rendait leur séparation encore plus douloureuse.
- Il va bientôt être minuit, remarqua Sam, en grimaçant, le temps passe trop vite.
Il avait beaucoup trop de chose à dire à son frère et si peu de temps pour le faire. Comme s'il avait deviné ses pensées, Dean esquissa un sourire.
- On aura tout le temps à mon retour, fit-il, d'un air plus sérieux, tu devrais filer maintenant.
L'idée de laisser son frère, seul, dans cet endroit lugubre, ne le rassurait pas mais Sam savait qu'il n'avait pas le choix. Il fit les quelques pas qui les séparaient et enlaça affectueusement son aîné.
- S'il t'arrives quelque chose, tu diras à Michael qu'il sera le second sur ma liste, déclara-t-il, avec un léger sourire.
- Il t'a entendu, fit Dean, amusé.
Aprés plusieurs secondes d'hésitation, Sam se décida enfin à prendre le chemin de la sortie. Arrivé à la porte, il se retourna vers son grand frère et agita la main en guise de salut.
Il n'eut mème pas le temps de faire un pas de plus qu'il se sentit partir dans les airs et attérir contre le mur.
- Sam!
Collé contre la paroi froide de l'entrepôt, le cadet aperçut la silhouette de Lucifer dans l'entrebaillement de la porte.
- Comme c'est touchant! Ironisa celui-ci, un sourire machiavélique sur les lèvres.
- Laisse-le partir! Grogna l'aîné, c'est entre toi et moi!
- Oh mais non! Rispota Lucifer, je vais d'abord te tuer et ensuite, je m'occuperai de lui. Je n'oublie pas qu'il aurait dû être mon vaisseau et qu'il a décidé de refuser.
Sam tenta de se dégager mais rien n'y faisait. Il était bloqué contre la paroi froide de l'entrepôt et ne pouvait qu'être spectateur de la bataille. Ce n'était pas de cette façon là qu'il voulait y participer. Alors, il se mit à prier intérieurement, suppliant le ciel de leur venir en aide.
- Tu n'auras pas le temps de le toucher, crois-moi! Lança Dean, me tuer ne sera pas aussi simple que ça!
En un battement d'aile, Lucifer se retrouva juste devant le jeune chasseur.
- Tu m'as l'air bien sûr de toi, laissa-t-il entendre, amusé par la situation.
L'aîné allait riposter quand son adversaire tendit le bras pour entrer dans son ventre comme une lame.
- Non! S'écria le cadet, enragé de ne pouvoir bouger.
La main ensanglantée de Lucifer avait traversé le corps du jeune homme. Crachant du sang, Dean tentait de respirer mais il commençait à suffoquer.
- Dois-je t'arracher le coeur ou pas? Ricana Lucifer, telle est la question!
Alors que personne ne s'y attendait Dean releva la tête vers son adversaire puis éclata de rire. Destabilisé, Lucifer recula d'un pas.
- Michael! Mais comment...
En un instant, la blessure se referma d'elle mème.
- Un petit accord entre Dean et moi, déclara l'archange, il participera à la bataille à mes côtés.
- Grossière erreur! Maugréa Lucifer, tu n'auras pas toutes tes capacités.
- C'est là que tu te trompes! Dean est un chasseur expérimenté qui peut m'apporté beaucoup, combiné à mes pouvoirs, je serais certainement plus fort que tu ne le penses et toi? Que t'apporte ton hôte à part d'être une masse corporelle imbibée de sang de démon?
Pris au dépourvu, Lucifer poussa un cri de colère en se jetant sur son adversaire. Mais celui-ci contra son attaque en le balaçant à travers la pièce. Il ne lui laissa pas le temps de riposter et fonça droit sur lui pour le rouer de coups. Une petite boule étincelante apparut dans sa main et il la plaqua contre la tête de Lucifer. Une lumière vint aveugler le démon et le pénètra, lui procurant une douleur intense.
- Je sais que ça ne te tuera pas, lança Michael, mais ça va t'affaiblir.
Il recommença plusieurs fois jusqu'à ce que son adversaire le repousse violemment. Lucifer semblait vexé de cette attaque de front et se redressa furieux.
- Tu oublies que nous sommes deux, grogna-t-il, en agitant la main.
Dean fut envoyé brutalement contre le mur, s'effondrant sur les débris de meubles. Son ennemi se jeta sur lui et le frappa de toutes ses forces, profitant de sa faiblesse pour énoncer l'incantation qu'il avait tenté de prononcer pour le détruire. Le chasseur leva le pied et le poussa violemment, faisant perdre l'équilibre à son adversaire. Mais celui-ci reprit son incantation en se relevant. Pris de douleur insupportable, Michael eut beaucoup de mal à se redresser. Il tendit la main vers le sol et prononça quelques mots à peine inaudible. Un cercle lumineux se dessina sur le sol puis s'ouvrit comme une porte faite d'eau. Une épée en sortit trés vite pour attérir dans la main de l'archange. Alors que Lucifer prononçait les dernières paroles de son incantation, Michael le frappa de son arme en plein coeur.
Lucifer fut subitement envahi d'une lumière étincelante qui jaillit de sa bouche pour venir s'enfoncer dans le sol. Le corps de son hôte s'effondra lourdement, terrassé par l'épée.
A cet instant précis, Sam se sentit libre et se précipita vers son aîné. Celui-ci avait perdu l'équilibre et semblait pris de spasmes électriques qui enveloppaient tout son corps.
- Non! Dean!
Impuissant, Sam craignait que Lucifer et Michael se soient entretués, entrainant son frère dans une mort certaine. Tordu de douleur, Dean se tourna vers son jeune frère.
- Va-t-en! Balbutia-t-il, difficilement.
- Non, je reste avec toi! Il y a sûrement un moyen! S'écria le cadet, affolé.
Dean secoua négativement la tête.
- Michael est...le plus puissant des archanges...s'il meure...tout ce qui sera autour de lui va être pulvérisé...va-t-en!
Mais le cadet refusait de l'écouter. Son frère avait beau le supplier, entre deux spasmes douloureux, le jeune Winchester ne bougeait pas de sa place. A bout de force, Dean ne pouvait plus gérer la douleur. Ses mains se crispèrent sur le sol poussièreux, son corps était devenu lumineux. Il bascula la tête en arrière et poussa un cri de douleur qui déchira le silence de la nuit, arrachant des larmes à son cadet.
- Mon Dieu, non! S'écria celui-ci, en se penchant sur son aîné.
Il prit son frère dans ses bras, le serrant fortement contre lui, sachant pertinemment qu'il ne survivrait pas à cette dernière étreinte.
Les murs se mirent à trembler, le plafond commençait à s'effondrer par endroit. Alors que tout était si lumineux au point d'aveugler le jeune chasseur, une ombre plana au dessus de leurs têtes, comme une protection qui les enveloppa soudainement. Au bout de quelques secondes, le calme revint dans la pièce.
Sam releva la tête et jeta un coup d'oeil autour de lui. Tout était redevenu normal. Il baissa les yeux sur son frère et sentit son poult. Dean respirait encore.
- Il est en vie, assura une voix qui provenait de la porte.
- Qui êtes vous? S'enquit le cadet, est ce que c'est vous qui avez fait ça?
L'homme s'approcha d'eux et plaça une main sur le front de l'aîné. En quelques secondes, le jeune chasseur reprit connaissance, toutes traces de combats disparues. Ravi, son jeune frère l'aida à se redresser.
- Vous! Fit Dean, en voyant l'ange.
- Tu le connais! S'étonna Sam, en fronçant les sourcils.
- C'est l'ange que j'ai rencontré dans l'église, expliqua l'aîné, tu vois que je n'étais pas fou!
Il se leva en grimaçant puis se frotta le visage comme s'il se réveillait d'une soirée bien arrosée.
- Je ne suis pas un ange, rectifia l'inconnu, c'est toi qui pense ça!
- Vous êtes quoi alors? Demanda Dean, d'un air beat.
- Je suis!
L'aîné semblait attendre la suite de la phrase alors que son jeune frère avait déjà compris tout son sens.
- Mais encore! Insista Dean, vous êtes quoi?
- Euh, Dean! Intervint le cadet, quand il dit " je suis ", c'est pour dire qu'il est...
Le jeune homme pointa un doigt vers le haut comme pour faire comprendre à son aîné qu'ils étaient face à Dieu lui-mème. Dean suivit le trajet du doigt et se retourna vers l'homme d'un air abasourdi.
- Non! C'est une blague! Fit-il, d'un sérieux déconcertant.
- Dean! S'indigna son frère, s'il te plaît, un peu de respect!
Dieu éclata de rire.
- Ah! Dean et Sam Winchester! Vous êtes les êtres humains comme je voulait qu'ils soient, avoua-t-il, complexes, sincères, attachants, bourrés de défauts mais si authentiques!
- C'est gentil merci! Lança Dean, mais ce n'était pas la peine d'insister sur les défauts.
Alors que son jeune frère lui jetait un regard furieux, l'aîné remarqua que la pièce était entièrement vide.
- Mais...où est-il?
- Dans un monde meilleur, répondit Dieu, quand à Lucifer, il ne sortira probablement plus de sa cage.
- Probablement! Répéta Dean, étonné, comment ça " probablement "?
- Nous ne sommes pas à l'abri d'un démon fanatique prêt à tout pour sortir son père de sa prison mais ce ne sera certainement pas avant de longs siècles.
- Ah, je me sens déjà mieux, avoua Dean, et Michael?
- Il est retourné auprés de ses frères, déclara Dieu, il a été absent si longtemps.
Comme subjugué, Sam se contentait d'observer le visage de Dieu, se considèrant comme un chanceux.
- Vos proches vos attendent, fit celui-ci, les moments plus agréables sont à venir mais surtout...ne négligez pas la chasse!
Dean n'eut pas le temps de répondre que Dieu disparut dans un léger bruissement.
- C'était Dieu! Tu te rends compte! On vient de rencontrer Dieu en personne! Fit Sam, avec un large sourire.
- Oui, merci Sammy! J'étais là! Lança l'aîné, dis-moi! La prochaine fois que je te demande de partir, tu pars!
- Euh...non! Et puis, il n'y aura pas de prochaine fois!
Dean leva les yeux au ciel.
- Incorrigible! Laissa-t-il entendre, allez viens! On rentre! je meurs de faim.
Avant de quitter la pièce, les deux frères se retournèrent pour observer, une dernière fois, l'endroit où tout avait prit fin.
- Et c'est moi que tu traites d'incorrigible! Fit le cadet, en suivant son frère.




avatar
Cristal
Ruby
Ruby

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 5850
Age : 51
Emploi/loisirs : Série TV, promenade, lecture, écriture
Frère préféré : Dean, bien sûr!!! Mais j'aime bien Sam!
Date d'inscription : 03/04/2009

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Glass Heart le Dim 30 Jan - 16:03

Oh! déja l'avant dernier chapitre. Je suis toujours autant accro à ta superbe fic

Ce chapitre est très

J'ai hâte de lire le malheureusement dernier châpitre Crying or Very sad

Tu vas écrire une autre fic ?


avatar
Glass Heart
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND
ADMIN & TRADUCTRICE EN ALLEMAND

Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 24298
Age : 41
Localisation : Au Zoo avec mes amis les animaux
Emploi/loisirs : Dessiner et bricoler
Humeur : Hyper fatigué
Frère préféré : Sammy
Date d'inscription : 30/05/2008

http://samdeanwin.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Cristal le Dim 20 Fév - 0:08

Merci, c'est gentil!
Pour le moment, je vais me consacré à une autre écriture et je te préviendrai si je fais une autre fic! Rolling Eyes

Voilà le dernier chapitre de la fic!
Merci de l'avoir lu entièrement et surtout d'avoir été patient!

De retour chez Bobby alors que la matinée s'achevait à peine, les deux jeunes chasseurs durent raconté, en détail, le combat qu'ils avaient mené contre Lucifer. En fait, Sam était bien plus enclin à raconter que son aîné.
- Je suis trés fier de vous, les garçons, avoua Bobby, pensant qu'il était bien temps de le dire.
Mal à l'aise, Dean ne savait plus du tout quoi dire contrairement à son cadet qui articula un petit merci quelque peu timide.
- Non mais regardez ces deux gaillards qui nous la joue machos, plaisanta le vieux chasseur, vous venez de vous battre contre l'être le plus redouté de tous les temps et c'est comme si tout était normal.
- C'est comme ça, Bobby! Lança Dean, aprés une bonne gorgée de bière, les meilleurs restent dans l'ombre.
Sam lui adressa un regard surpris.
- Quoi!
- Rien, c'est juste que ça sonnait bien, expliqua l'aîné, avec un petit sourire.
Il allait finir sa bière quand il entendit le petit bruissement d'aile qui lui était, désormais si familier. Castiel venait d'apparaître dans la pièce.
- Je suis venu pour vous ramener chez vous! Fit l'ange, à l'adresse de Jimmy et Mona, votre passé n'est plus, vous devez réintégrer votre nouvelle vie.
Le jeune homme se tourna vers sa cousine. Il semblait déçu de devoir partir.
- Est ce qu'il serait possible de...enfin...juste quelques minutes? Demanda-t-il, j'aimerai...
Il ne finit pas sa phrase mais son regard était tourné vers Dean et l'ange comprit qu'il avait certainement des choses à dire avant de retourner chez lui. Il en était de mème pour Mona qui entraîna Sam dans la cuisine.
Arborant un air triste, le cadet ne savait pas vraiment par quoi commencer. Mais Mona semblait savoir ce qu'elle voulait dire ou faire. Elle commença par une longue étreinte, silencieuse mais trés intense. Certain geste était bien plus explicits que n'importe quel mot.
- J'espère te revoir dans mon présent, avoua-t-elle, je ne pourrai pas supporter l'idée de devoir vivre sans toi et maman. Alors, surtout, je veux que tu me promettes de bien faire attention à toi.
- Je te le promet, fit Sam, ému, il est hors de question que je mette en péril la vie que je peux avoir avec toi et celle qui sera la femme de ma vie.
Les larmes commençaient déjà à couler sur les joues de la jeune chasseuse.
- J'ai pas envie de partir, dit-elle, entre deux sanglots, mais d'un autre côté, j'ai hâte de te revoir avec maman.
Sam la prit dans ses bras et la berça lentement contre lui, chuchotant des mots rassurants.
- Nous avons eu la chance de nous rencontrer alors que les lois de la nature étaient contre cette perspective, laissa-t-il entendre, je me trouve vraiment chanceux mais surtout trés fier de toi.
Dans un élan d'une immense émotion, la jeune femme resserra son étreinte et demeura ainsi plusieurs minutes.

Aprés avoir enlacé Amanda avec une infinie tendresse et saluer le vieux chasseur, Jimmy était sorti dehors puis s'adossa contre une vieille camionnette rouillée pour parler. Il ne savait toujours pas comment aborder le sujet avec ce chasseur tellement compliqué qui était son père. Tout ce qu'il espèrait, était de le retrouver dans son présent, vivant, dans le mème état d'esprit qu'il se trouvait actuellement. Dean gardait un air détaché. C'était impossible de savoir à quoi il pouvait penser. Le jeune homme tenta d'engager un sujet que son père connaissait bien, la chasse.
- La liste des chasseurs que je t'ai donné va sûrement te servir, dit-il, si tu es amené à travailler avec eux dans le futur.
- Ouais! Ca va être trés utile!
- Evite de les descendre avant quand mème, plaisanta le jeune homme, c'est peut-être l'apocalypse qui les avait rendu fou.
- Tu me connais, je tire d'abord, je parle ensuite, avoua l'aîné, avec un sourire en coin.
Les deux hommes étaient vraiment mal à l'aise. A ce rythme là, Jimmy serait forcé de repartir à son époque sans avoir pu dire ce qu'il avait sur le coeur. Il décida de prendre le taureau par les cornes.
- Je suis désolé! Fit-il, vraiment désolé.
- Pourquoi?
- D'abord, de t'avoir jugé trop vite, déclara Jimmy, ensuite, je suppose que je ne t'ai pas facilité la tâche depuis mon arrivée.
Dean croisa les bras devant lui. Il détailla le jeune homme un cours instant.
- Je crois que tu n'as aucune excuse à me faire, dit-il, en toussotant légèrement pour s'éclaircir la voix, ton père...enfin, je veux dire, celui que tu as quitté en venant ici, c'était vraiment pas une sinécure. D'aprés sa lettre, j'ai vite deviné que ce devait être un sâle con mème s'il avait des raisons d'en être devenu un.
Il y eu un cours silence puis la présence de Castiel, en haut du perron, leurs rappela que le temps leurs était compté.
- J'aurai dû...
- Laisse tomber! Coupa l'aîné, ça ne sert à rien de te torturer l'esprit. De toute façon, tout ça, c'est du passé!
- Du futur, tu veux dire!
- Ne m'embrouille pas! Lança Dean, d'un air faussement furieux.
Jimmy ne put réprimer un sourire. Il y tenait plus que tout, Dean ne devait pas changer et rester le mème.
Sam et Mona avaient rejoint l'ange. Jimmy grimaça de déception. Si peu de temps avec tellement de choses à dire. Il regrettait de ne pas l'avoir fait plus tôt au lieu de chipoter à tout va. L'aîné jeta un oeil du côté de la maison. Castiel semblait pressé et les rouages du temps ne devaient pas y être étrangers.
- C'est l'heure! Fit Dean, en soupirant, il serait préfèrable que tu ailles les rejoindre avant de louper ta correspondance.
Jimmy acquièça d'un simple signe de tête mais, au fond de lui, il ne voulait pas partir, pas maintenant. Il se posta devant l'aîné, tentant de prendre la parole mais, la gorge nouée, rien ne semblait vouloir sortir. Alors, il fit ce qui lui parut le plus approprié pour la situation. Il enlaça son père avec toute la tendresse dont il pouvait faire preuve. Confus par ce geste qu’il n’avait pas prévu, Dean resserra cette étreinte. Ce temps si précieux qu'il leurs faisait défaut, quelques minutes auparavant, semblait suspendu. Puis, Jimmy s'écarta lentement et préfèra s'éloigner sans ajouter un mot, de peur de briser cette sensation de bien-être.

En quelques secondes, Castiel avait ramené les deux jeunes gens à leur époque. Ils se trouvaient en haut d'une colline et de là où ils se tenaient, pouvaient admirer un magnifique paysage.
- Ou sommes-nous? Demanda Mona, étonnée.
- Au Montana, Deer Lodge, répondit l'ange, cet endroit est trés calme et vos deux familles sont voisines, Bobby vit plus loin, dans une petite maison avec sa nouvelle femme.
- Un ranch! S'étonna Jimmy, j'ai peur de se que je vais découvrir.
- Tu ne devrais pas! Déclara Castiel, mais avant de vous laisser partir, sachez que vous oublierez votre petite expérience dans le passé de vos parents tout comme eux, oublieront de vous avoir rencontré.
- Mais...
- C'est ainsi! Coupa L'ange, c'est bien mieux pour tout le monde. Dés que je quitterai cette époque, vous serez complètement intégrés dans votre nouveau présent.
Il claqua les doigts et les deux jeunes gens disparurent pour se retrouver devant leur nouveau chez eux.

Mona entra dans la grande demeure. Elle entendait un fredonnement qui provenait de la cuisine. Quand elle entra dans la pièce, sa mère préparait le repas en chantonnant joyeusement.
- Ma chérie! Te voilà enfin!
Emue, Mona esquissa un sourire et s'installa à table comme sa mère venait de lui suggèrer. Elle n'osait pas poser la question qui lui brûlait les lèvres. Où était son père? La réponse ne se fit pas attendre. Sam entra dans la pièce, un enfant de quatre ans, environ, dans les bras.
- Katy termine ses devoirs, dit-il, en installant le petit garçon sur sa chaise, quand à notre Michael, il a l'air affamé.
Il passa devant Mona et se pencha vers elle pour lui déposer un baiser sur le front.
- Bonjour ma chérie! Comment était cette soirée avec tes amies?
La jeune femme devait répondre vite avant de les alarmés avec des larmes qui menaçaient de jaillir.
- C'était génial!
Une adolescente de quatorze ans au plus entra dans la pièce et s'installa à table. Tout le monde était devant des assièttes bien garnies. Ne voulant pas perturber sa famille par des questions idiotes, Mona les regarda, tour à tour, envahie par un immense bonheur.

Jimmy n'avait trouvé personne dans la grande maison, ce qui commençait à l'inquièter. Il entendit des voix provenant de l'écurie. Arrivé devant le box des chevaux, il y trouva ses parents, admirant un superbe étalon azalé. Il n'eut pas le temps de prononcer la moindre parole qu'il fut bousculer par un jeune homme.
- Oups, désolé! S'excusa-t-il, maman m'a dit que la jument avait eu son petit.
- Oui, une nana encore, grimaça Dean, maintenant, il faut lui trouver un nom.
- Britany! proposa le jeune homme, tout sourire.
- Samuel! S'indigna sa mère, tu veux donner le prénom de ta petite soeur à une jument!
- Ca aurait pu lui faire plaisir! Fit-il, en haussant les épaules.
Quelque peu confus par ce qu'il venait de voir, Jimmy regardait ce petit frère qu'il avait perdu dans son ancien passé puis se tourna vers ses parents. Le temps ne semblait pas avoir eu d'effet sur eux, si ce n'était les tempes grisonnantes de son père.
- Daisy! Proposa Amanda, c'est joli, non!
- Va pour Daisy! Trancha Dean, en se tournant vers son fils aîné, et cette soirée?
- Quoi? Fit Jimmy, un peu perdu.
- Tu n'as pas bu, j'espère! Remarqua sa mère, inquiète.
- Non, non! Je n'ai pas bu, je suis encore un peu fatigué, avança le jeune homme, et c'était une belle soirée.
- Tes potes ne t'ont pas fait le coups de la streap-teaseuse! Plaisanta Dean, c'est la grande tradition pour un enterrement de vie de garçon.
Ainsi, il allait se marier! Jimmy espérait que c'était avec la belle Joanna qui avait déjà fait chavirer son coeur dans son ancienne vie.
Comme il ne pouvait pas répondre à cette question, le jeune homme se contenta de sourire. Il ne pouvait pas être plus heureux qu'à cet instant. Son petit frère était vivant et il avait également une petite soeur.
Castiel sentait que les deux jeunes chasseurs avaient bien compris que leur nouvelle vie était bien qu'ils ne l'avaient espèré. Il disparut aussi vite qu'il était arrive en haut de cette montagne.

De retour chez Bobby, l'ange expliqua aux deux frères qu'ils ne se rappèleraient pas de Jimmy et de Mona. Dean et Sam en avaient été un peu déçu mais savaient que c'était mieux ainsi.
- Et toi? On te reverra? Demanda Dean, à l'ange.
Castiel esquissa une grimace.
- Mon hôte a gagné le droit de retourner auprés des siens et puis, je n'ai plus rien à faire ici.
- Tu pourrais passer nous voir, de temps en temps, proposa l'aîné, juste pour nous dire que tout va bien.
- Tout ira trés bien, Dean! Déclara Castiel, et puis, je ne serai jamais bien loin.
- Tu vas nous manquer, avoua Sam, on commençait à s'habituer à toi.
- C'est gentil, merci, Sam. Vous aussi, vous allez me manquer. Mais je sais que le meilleur est à venir pour vous deux alors je suis soulagé, ça me permet de vous quitter sans trop de peine.
Juste une accolade mais tout était dans leurs regards. Ils avaient partagé tellement au cours de ces combats que leur amitié en était sortie plus forte. L'ange n'avait jamais eu de liens si puissants avec des hommes et ne regrettait en rien de les avoir rencontré.

Amanda paressait épuisée mais elle avait assez de force pour porter ce petit être qu'elle venait de mettre au monde, quelques heures plus tôt.
- Il te ressemble, trait pour trait, déclara Sam, en admirant le bébé, espèrons qu'il ne soit pas autant râleur.
- Hé! T'as fini oui! Rumina gentiment l'aîné.
Dean se pencha lentement vers son épouse et lui déposa un baiser sur le front puis posa une main, déjà protectrice, sur le nourrisson. Sam regardait son frère prendre, peu à peu, sa place de père. Il ne pouvait expliquer cette bouffée de bonheur qui s'empara de lui. Debout, prés de la fenêtre, Bobby ne cachait pas son émotion face à un tel moment de joie.
- Tu vas être un papa extra, j'en suis certain, laissa entendre le cadet, fièrement.
Sarah était collée contre son mari mais elle dévorait le bébé d'admiration.
- Il est magnifique, dit-elle, félicitations, Amanda, c'est un beau bébé.
Il y eu un cours silence. Dean commençait à se poser des questions quand à l'avenir de ce petit garçon. Son travail ne lui permettait pas de rester constamment à la maison et les craintes qu'il arrive malheur à sa famille, le tenaillait déjà. Comme s'il avait deviné ses pensées, son cadet tapota gentiment sur son épaule.
- Tout ira bien! Fit-il, d'une voix qui se voulait rassurante.
Au mème moment, un petit air doux et chaud entra par la fenêtre et les enveloppa chaleureusement. Sam esquissa un léger sourire.
- Cas n'est pas bien loin!


avatar
Cristal
Ruby
Ruby

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 5850
Age : 51
Emploi/loisirs : Série TV, promenade, lecture, écriture
Frère préféré : Dean, bien sûr!!! Mais j'aime bien Sam!
Date d'inscription : 03/04/2009

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au delà des apparences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum